PEAN 12.1 : coopération opérationnelle avec les forces marocaines

Marine Militaire
Typography

altLe groupe aéronaval (GAN) a mené des manœuvres conjointes avec les forces armées royales du Maroc en océan Atlantique. Du 24 au 30 juin 2012, deux frégates multi-missions de dernière génération, le Tarik Ben Ziyad et le Sultan Moulay Ismail, ont intégrées la TF 473 pour des exercices, entre autres de lutte anti-sous-marine. Dans les airs, les aéronefs embarqués sur le Charles De Gaulle se sont entrainés avec les Mirage F-1 et F-5 marocains.

Le 27 juin, les deux Marines repèrent au large d’Agadir, une embarcation au comportement suspect. L’équipage, qui tente de se dissimuler sous une bâche, jette des objets à la mer. Les frégates marocaines sont rapidement détachées pour mener des investigations, avec la FDA Forbin en soutien. L’embarcation est interceptée et plusieurs paquets repêchés. Son équipage, embarqué à bord d’une des frégates marocaines, sera ensuite remis aux autorités marocaines compétentes.alt

Cette opération inopinée marque la coopération bilatérale et le professionnalisme des équipages qui unissent les deux marines. «Dans le domaine maritime, les intérêts stratégiques de nos deux pays sont proches et le Maroc est un acteur essentiel des théâtres méditerranéen et proche atlantique, conclut le contre-amiral Bruno Deméocq, commandant le groupe aéronaval. Nous sommes prêts à répondre ensemble, sur décision de nos autorités politiques, aux défis qui ne manqueront pas de surgir à l’avenir.»

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir