Mistral: seul un navire "complètement équipé" intéresse la Russie

Marine Militaire
Typography

MOSCOU, 25 mars 2010 (AFP) - La Russie, en négociations exclusives avec la France pour l'acquisition de quatre navires de guerre français de type Mistral, achètera de tels bâtiments "seulement avec les équipements complets", excepté les hélicoptères, a indiqué jeudi un haut responsable militaire russe.

"Si la décision définitive se porte sur le Mistral, nous achèterons ce navire seulement avec les équipements complets -- les équipements de commandement, de navigation et les armements", a déclaré le chef d'Etat-major général des forces armées russes, Nikolaï Makarov, cité par l'agence Interfax.

"Seule exception, les hélicoptères. Ce seront les nôtres. Tout le reste devra être complètement fait selon leurs normes (occidentales)", a ajouté le général Makarov.

Au cours d'une visite en France le 1er mars du président russe, Dmitri Medvedev, le président français, Nicolas Sarkozy, a indiqué que les deux pays avaient entamé des "négociations exclusives" pour l'achat par Moscou de quatre Mistral.

M. Sarkozy a ajouté que le Mistral en question était fabriqué "pour les Russes sans équipement militaire".

Bâtiment de commandement et de projection (BPC), c'est-à-dire pouvant servir à faire débarquer des troupes sur un théâtre d'opérations, le Mistral peut transporter des hélicoptères comme des chars d'assaut ou accueillir un état-major embarqué.

La perspective de la vente d'un BPC à la Russie a soulevé l'inquiétude de la Géorgie et des Etats baltes -- d'anciennes républiques soviétiques -- ainsi que de parlementaires américains.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir