Des officers-élèves marocains et africains en stage de formation à bord de la Frégate Tarik Bnou Ziad

Marine Militaire
Typography

La frégate Tarik Ibn Ziyad de la Marine Royale a effectué récemment une escale au port de Barcelone dans le cadre d’une mission de formation au profit d’un groupe d'officiers-élèves, dont six appartiennent à des pays africains.

La visite de la frégate marocaine en Espagne, qui s’est poursuit du 6 au jeudi 9 avril, s'inscrit dans le cadre de la coopération existant entre la Marine Royale et son homologue espagnole.

Lors de leur séjour à Barcelone, les officiers marocains ont tenu des rencontres avec leurs homologues espagnols, ainsi qu'avec des responsables civils et militaires dans la ville catalane.

A noter qu’après l'accostage de la frégate au port de la ville catalane, son capitaine a été reçu par le Consul général du Maroc à Barcelone, Yassir Fares, et le capitaine de frégate espagnol Jordi Penaz Padod.

Après Barcelone et Naples, la frégate Tarik Ibn Zyad, fleuron de la Marine royale, a eefctué une escale au port de La Valletta, à Malte pour une visite de “courtoisie”.

Après Barcelone, la frégate, a accosté à Naples au sud de l’Italie. L'équipage a été accueilli par une délégation diplomatique à sa tête l’ambassadeur du Royaume du Maroc à Rome, Hassan Abouyoub.

Dernière escale du périple méditerranéen de la frégate marocaine, Tarik Ibn Zyad, le port de La Valletta, situé sur le rocher de Malte, où elle a accosté le 17 avril. En visite de «courtoisie» dans plusieurs pays amis du Maroc, la frégate s’est transformée, le temps de cette tournée, en navire-école au profit d’une quarantaine d’élèves de la Marine royale, dont six originaires de pays africains.

Pour rappel, la frégate Tarik Ibn Ziyad, construite à Damen Schelde naval Shipbuilding (DSNS), aux Pays-Bas, avait été soumise en octobre dernier à un programme de maintenance de trente jours au port de Brest, en France. 

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet