Qui veut vendre un BPC classe MISTRAL au Maroc?

Marine Militaire
Typography
Le Maroc serait intéressé par le rachat des deux  BPC MISTRAL russes.
 
Cette information a été relayée  par un célèbre quotidien économique de la place le 10 août dernier qui cite une forte rumeur à l'international.  
En tout cas, même sur le célèbre moteur de recherche Google cette information ne trouve pas de crédits, les seuls pays arabes cités par les journaux français comme candidats potentiels pour la reprise des BPC de type Mistral sont l'Égypte et l'Arabie Saoudite et cela se comprend largement vue l'engagement des deux pays sur plusieurs théâtres de combats à l'extérieur et la nécessité pour eux de disposer de moyens navals qui puissent assurer un déploiement rapide de leurs troupes. 
 
Pour rappel, l'Égypte avait fait appel au BPC MISTRAL de la marine française pour assurer  l'évacuation de ses ressortissants en Libye en 2011, alors que le Maroc lui, avait pu compter sur sa propre flotte marchande à passagers, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. 
 
Pourquoi faire fuiter une telle information à ce moment? Il est certain que cela n'est pas le fruit du hasard. Quelqu'un chercherai par média interposé à vendre l'idée  au Maroc.
 
S'il est clair, que le Marine Royale a besoin aujourd'hui, après avoir désarmé le BPC MOULAY ABDELLAH, d'un grand navire logistique pour assurer les missions de projection à l'étranger des FAR, il n'en demeure pas moins qu'un BPC de classe Mistral demeure démesuré par rapport à ses besoins. 
 
Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet