Marine Néerlandaise:Le «Johan de Witt» au port de la métropole

Marine Militaire
Typography














Le navire se prépare pour participer au programme «African Partnership Station (APS)».
Le navire militaire néerlandais « Johan de Witt » a séjourné près de cinq jours à Casablanca.

Le navire néerlandais peut aussi être mobilisé pour des opérations de gestion de crises, des catastrophes naturelles et des évacuations. Il dispose de port, aéroport, hôpital, poste de commandement, garage, dépôt et hôtel.
Le navire qui prévoit des visites pour les ports de Dakar, Freetown, Monrovia, Sekondi et Praya pour des programmes de formation et de soutien aux autorités locales peut parcourir une distance de 600 kilomètres par jour.

La modernité de ce navire lui permet de tenir parfaitement son rôle de leader dans la marine militaire et d'ambassadeur international. Sa visite vise d'ailleurs à intensifier les liens déjà existants entre la Marine Royale du Royaume des Pays-Bas et la Marine Royale du Royaume du Maroc, entre autres par l'intermédiaire d'exercices navals communs.
Et en même temps de renforcer les relations fortes de coopération qui existent entre les deux pays, à travers la présence de nombreux officiels et hommes d'affaires marocains et néerlandais.
«Vitrine» de la Marine néerlandaise, le HNMLS Johan de Witt représente toute l'innovation technologique des Pays-Bas.

Ce cargo amphibie est capable de débarquer le personnel et le charger en l'absence d'un port. L'arrière du navire Johan de Witt peut descendre jusqu'à 4 mètres, afin que l'eau pénètre le dock du navire et que les péniches puissent appareiller.
De plus, le navire a l'espace suffisant sur son héliport pour assurer le départ et l'arrivée de deux hélicoptères simultanés. Par ailleurs, le «Johan de Witt» peut être autosuffisant pendant un mois.

Le navire possède des approvisionnements pour un bataillon de fusiliers et l'équipage.
Rappelons que la marine royale des Pays-Bas possède 2 navires cargo amphibies: le HNMLS Rotterdam et le HNMLS Johan de Witt, construit par Schelde Groep en Vlissingen aux Pays-Bas.
La mission la plus importante de ces navires est l'assistance aux opérations amphibie.

Le plus grand et le plus nouveau navire de la Marine Royale des Pays-Bas a charmé tous les Casablancais qui l'ont vu avant de lever l'ancre vers Lisbonne pour des exercices avec les unités de l'OTAN. Arrivé le 21 septembre, dans le cadre d'une tournée qui le mènera au Portugal et dans plusieurs pays africains, «Johan de Witt» a la capacité d'embarquer un bataillon de 610 hommes aux bords de la côte, avec des approvisionnements pour 10 jours.

Source:www.lematin.ma
Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet