Exercices navals algéro-américains à Alger et en haute mer

Marine Militaire
Typography

 

ALGER, 5 oct 2009 (AFP) - La sécurité maritime sera au centre d'exercices navals algéro-américains qui ont débuté lundi dans le port d'Alger avant de se poursuivre en haute mer, a indiqué le capitaine Brian Moum, commandant du destroyer lance-missiles américain "USS Arleigh Burke DDG-51".Celui-ci a accosté au port d'Alger pour une escale de trois jours.

Les manoeuvres prévues avec les forces navales algériennes sont basées "notamment sur la sécurité maritime, et tout ce qui est en rapport avec l'immigration clandestine, le trafic de drogue, la pêche illégale et la lutte contre la piraterie", a précisé le chef du destroyer américain, cité par l'agence APS.

 

Les premiers exercices s'effectueront au port d'Alger, puis en pleine mer, a-t-il ajouté, en insistant sur l'échange d'expériences entre les deux forces navales, but principal de la mission.

Après son escale à Alger, le navire américain, doté d'artillerie antiaérienne ainsi que d'un dispositif de détection et qui peut recevoir deux hélicoptères, effectuera un exercice baptisé "Passex" avec un navire de la Marine algérienne.Il compte un équipage de 315 marins et 27 officiers.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet