La chaîne d'approvisionnement mettra un an à se rétablir

Logistique
Typography

Le retour à la normale sur la chaîne d'approvisionnement mondiale, très perturbée par la pandémie et qui subit des retards et des hausses de prix, pourrait prendre un an, a estimé le président de la Banque centrale américaine.

"Nous pensons que la chaîne d'approvisionnement va s'adapter et devenir plus efficace, cela pourrait prendre un an, mais cela va arriver", a déclaré Jerome Powell, président de la Banque centrale américaine (Fed) en marge des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale.

La navigation mondiale est en effet très perturbée depuis fin 2020 par la forte augmentation des achats de biens, les consommateurs ne dépensant presque rien pendant un an dans les restaurants, les voyages, les théâtres ou autres services.

Or, ces biens sont très souvent fabriqués en Asie, ce qui provoque un engorgement des ports et une pénurie de conteneurs pour transporter ces articles.

En conséquence, les tarifs d'expédition s'envolent, ce qui entraînera une hausse des prix, alimentant les spéculations sur une forte inflation dans les mois à venir aux États-Unis.

Avec la réouverture de l'économie, "il peut y avoir un pic de la demande, il peut y avoir des goulots d'étranglement", a-t-il convenu, mais "nous pensons que cet effet sera temporaire".

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.