La campagne anti-marchands ambulants a-t-elle enfin commencé ? En tout cas, à Casablanca, plusieurs conducteurs de charrettes, qui avaient implanté de véritables points de vente fixes en plein domaine public, se sont vus intimer l’ordre d’évacuer les lieux.