Accord de pêche : Reprise des négociations à Rabat

Pêche
Typography

altLes négociations sur l'accord de pêche Maroc-Union européenne ont repris, jeudi à Rabat, avec un premier round de pourparlers entre les représentants des Etats membres de l'UE et les représentants de la partie marocaine devant mener à la reconduction d'un nouveau protocole, annonce le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime dans un communiqué.

Ledit protocole entre dans le cadre de l'accord de partenariat de pêche qui établit, entre autres, les principes, règles et procédures régissant la coopération économique, financière, technique et scientifique, selon la même source qui précise que cet accord constitue le socle de la relation entre l'UE et le Maroc dans le secteur de la Pêche.

Le protocole définit les conditions d'accès des navires communautaires aux zones de pêche marocaines, les modalités de contrôle des pêches dans les zones de pêche marocaines et les partenariats entre entreprises, souligne-t-on

A rappeler que le 14 décembre 2011, le Parlement européen avait décidé la non prorogation de l'accord de pêche avec le Royaume du Maroc. L'ancien accord concédait 119 licences de pêche à la flotte européenne en majorité espagnole.

Damanaki : «la coopération avec le Maroc est essentielle»

La Commissaire européenne en charge des Affaires maritimes et de la Pêche, Maria Damanaki, s'est dite «heureuse» de la reprise jeudi des négociations en vue de la conclusion d'un nouvel accord de pêche Maroc-UE, estimant que «la coopération avec le Maroc est essentielle dans nos efforts pour une gestion efficace des stocks de poissons».

Le Maroc et l'Union européenne sont engagés dans un processus de négociations pour conclure un nouveau protocole de partenariat dans le secteur de la pêche, «qui est en ligne avec la réforme de la politique commune de la pêche et de sa dimension externe», a souligné la commissaire européenne dans un communiqué.

Ce partenariat renouvelé devra bénéficier aussi bien au Maroc qu'à l'Union européenne, a-t-elle insisté.

La commissaire européenne avait effectué en avril dernier une visite exploratoire au Maroc dans l'optique de relancer les négociations sur l'accord de pêche. Au cours de cette visite, elle avait rencontré le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Youssef Amrani et le ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch.

Le Parlement européen avait décidé, le 4 décembre 2011, la non prorogation de l'accord de pêche avec le Royaume du Maroc. L'ancien accord concédait 119 licences de pêche à la flotte européenne en majorité espagnole.

Recevez notre newsletter