L'UE soupçonne le Maroc de vouloir ralentir l'entrée en vigueur de l'accord de pêche

Pêche
Typography

Le Maroc prêt à tenir «dans les plus brefs délais» les travaux de la commission mixte Maroc-Union européenne autour de l’Accord de pêche.

 

Le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime vient ainsi de réagir à certaines informations qu’il a qualifiées d’«infondées» et d’«étonnantes».

Ces dernières avançaient la volonté du Maroc de ralentir l’adoption de l’Accord de pêche Maroc-UE. Ce qui est «faux» annonce le département de la pêche. «Le Maroc continue à affirmer sa disposition à tenir, dans les plus brefs délais, les travaux de la commission mixte Maroc-Union européenne, dont la date a été fixée, à la demande de la partie européenne, au 10 septembre 2014», souligne-t-on auprès du ministère.

L'Accord de pêche se trouve actuellement dans sa dernière phase d'adoption, assure le département de la Pêche. La tenue de la commission mixte figure parmi les dispositions prévues dans le Protocole régissant les relations entre l'Union européenne et le Royaume du Maroc dans le domaine des pêches maritimes. Elle est programmée une fois le protocole ratifié par chacune des parties.

Ainsi, dès la ratification de l'accord de pêche Maroc UE, le 15 juillet 2014, les autorités marocaines ont immédiatement proposé la tenue de cette commission mixte. «La partie européenne avait alors fait part au Maroc de son incapacité à tenir ces travaux dans l'immédiat étant donné la difficulté de corroborer les calendriers des institutions européennes.

La date de cette commission a été ainsi fixée pour le 10 septembre», rappelle le département de la pêche.

Cette commission mixte est chargée de contrôler l'application de ce protocole et de fixer les modalités d'exécution de ses nouvelles rubriques, éléments nécessaires pour la délivrance des licences de pêche. Selon le ministère, certaines concessions accordées par le Maroc à l'UE nécessitent, en effet, un approfondissement de par leurs nouvelles méthodes d'exécution.

You might like also

Ramadan : Hausse de 84% des Produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi
Safi - Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi ont enregistré, durant les trois premières semaines du mois du Ramadan, une hausse de 84% par rapport à la même période de l’année écoulée. …
8 Days ago
Distribution de barques en polyester au profit des marins pêcheurs de Chtouka
Ce projet vise plusieurs objectifs, dont l’amélioration des conditions de travail des artisans pêcheurs, l’augmentation de leurs revenus, la préservation des barques, et la valorisation des produits de la pêche, notamment les mollusques et le poisson blanc. …
11 Days ago
La valeur des débarquements de poissons atteint plus de 2,25 MMDH en 2019
Dakhla- Plus de 605,34 millions tonnes de poissons, d’une valeur globale d’environ 2,25 milliards de dirhams (MMDH), ont été débarqués en 2019 au port de Dakhla, selon des données fournies par la délégation des pêches maritimes. …
14 Days ago
COVID-19 offre la possibilité de rendre les industries de la pêche plus durables
Les mesures visant à freiner la propagation du COVID-19 ont durement frappé les pêcheurs, mais d’autre part, la crise pourrait offrir des possibilités de rendre les industries de la pêche plus durables, selon un nouveau rapport de la CNUCED sur les impacts de la pandémie sur l’économie bleue. …
19 Days ago
Recevez notre newsletter