L'UE soupçonne le Maroc de vouloir ralentir l'entrée en vigueur de l'accord de pêche

Pêche
Typography

Le Maroc prêt à tenir «dans les plus brefs délais» les travaux de la commission mixte Maroc-Union européenne autour de l’Accord de pêche.

 

Le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime vient ainsi de réagir à certaines informations qu’il a qualifiées d’«infondées» et d’«étonnantes».

Ces dernières avançaient la volonté du Maroc de ralentir l’adoption de l’Accord de pêche Maroc-UE. Ce qui est «faux» annonce le département de la pêche. «Le Maroc continue à affirmer sa disposition à tenir, dans les plus brefs délais, les travaux de la commission mixte Maroc-Union européenne, dont la date a été fixée, à la demande de la partie européenne, au 10 septembre 2014», souligne-t-on auprès du ministère.

L'Accord de pêche se trouve actuellement dans sa dernière phase d'adoption, assure le département de la Pêche. La tenue de la commission mixte figure parmi les dispositions prévues dans le Protocole régissant les relations entre l'Union européenne et le Royaume du Maroc dans le domaine des pêches maritimes. Elle est programmée une fois le protocole ratifié par chacune des parties.

Ainsi, dès la ratification de l'accord de pêche Maroc UE, le 15 juillet 2014, les autorités marocaines ont immédiatement proposé la tenue de cette commission mixte. «La partie européenne avait alors fait part au Maroc de son incapacité à tenir ces travaux dans l'immédiat étant donné la difficulté de corroborer les calendriers des institutions européennes.

La date de cette commission a été ainsi fixée pour le 10 septembre», rappelle le département de la pêche.

Cette commission mixte est chargée de contrôler l'application de ce protocole et de fixer les modalités d'exécution de ses nouvelles rubriques, éléments nécessaires pour la délivrance des licences de pêche. Selon le ministère, certaines concessions accordées par le Maroc à l'UE nécessitent, en effet, un approfondissement de par leurs nouvelles méthodes d'exécution.

You might like also

La BERD et la FENIP pour une meilleure valorisation des produits de la mer
La Banque Européenne pour le Reconstruction et le Développement (BERD) et la Fédération Nationale des Industries de Transformation de la Pêche (FENIP) organiseront en partenariat avec l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) un meeting à Agadir, le jeudi 26 septembre, sous le thème « La valorisation et la transformation des produits …
38 Days ago
Pêche côtière et artisanale : hausse de 9% des débarquements à fin juillet
Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale ont atteint 724.350 tonnes (T) au titre des sept premiers mois de cette année, en croissance de 9% par rapport à la même période un an auparavant, selon l’Office national des pêches (ONP). …
57 Days ago
13éme Session du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture à Agadir
L’ANDA poursuit sa mission d’accompagnement des projets aquacoles et d’appui aux investisseurs pour la concrétisation de leurs projets. …
68 Days ago
Gabon, Mort mystérieuse de poissons à Lambaréné : le gouvernement aphone, les populations dans la psychose
Libreville, 22 Juillet (AGP) – Alors que la mort subite de poissons dans les eaux de Lambaréné, la capitale provinciale du Moyen-Ogooué (Centre), cristallise l’attention depuis plusieurs jours, les populations déplorent le lourd silence des gouvernants dans ce dossier. Il s’agit pourtant d’un problème de santé publique, tout sauf banal.
90 Days ago
Recevez notre newsletter