L'UE soupçonne le Maroc de vouloir ralentir l'entrée en vigueur de l'accord de pêche

Pêche
Typography

Le Maroc prêt à tenir «dans les plus brefs délais» les travaux de la commission mixte Maroc-Union européenne autour de l’Accord de pêche.

 

Le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime vient ainsi de réagir à certaines informations qu’il a qualifiées d’«infondées» et d’«étonnantes».

Ces dernières avançaient la volonté du Maroc de ralentir l’adoption de l’Accord de pêche Maroc-UE. Ce qui est «faux» annonce le département de la pêche. «Le Maroc continue à affirmer sa disposition à tenir, dans les plus brefs délais, les travaux de la commission mixte Maroc-Union européenne, dont la date a été fixée, à la demande de la partie européenne, au 10 septembre 2014», souligne-t-on auprès du ministère.

L'Accord de pêche se trouve actuellement dans sa dernière phase d'adoption, assure le département de la Pêche. La tenue de la commission mixte figure parmi les dispositions prévues dans le Protocole régissant les relations entre l'Union européenne et le Royaume du Maroc dans le domaine des pêches maritimes. Elle est programmée une fois le protocole ratifié par chacune des parties.

Ainsi, dès la ratification de l'accord de pêche Maroc UE, le 15 juillet 2014, les autorités marocaines ont immédiatement proposé la tenue de cette commission mixte. «La partie européenne avait alors fait part au Maroc de son incapacité à tenir ces travaux dans l'immédiat étant donné la difficulté de corroborer les calendriers des institutions européennes.

La date de cette commission a été ainsi fixée pour le 10 septembre», rappelle le département de la pêche.

Cette commission mixte est chargée de contrôler l'application de ce protocole et de fixer les modalités d'exécution de ses nouvelles rubriques, éléments nécessaires pour la délivrance des licences de pêche. Selon le ministère, certaines concessions accordées par le Maroc à l'UE nécessitent, en effet, un approfondissement de par leurs nouvelles méthodes d'exécution.

You might like also

Entretiens maroco-chinois pour renforcer la coopération dans les domaines de l'agriculture et de la pêche maritime
Le ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, s'est entretenu, mercredi à Rabat, avec le vice-ministre chinois de l'Agriculture et des Affaires rurales, Zhang Taolin, des moyens de renforcer la coopération dans les domaines de l'agriculture et de la pêche …
3 Days ago
Quotas de pêche 2020 de l'UE: réductions et mesures de sélectivité pour le cabillaud
Les ministres de la Pêche de l'Union européenne se sont mis d'accord mercredi matin sur les quotas de pêche 2020 pour l'Atlantique et la mer du Nord au terme d'une longue nuit de discussions, qui ont surtout porté sur la protection des stocks de cabillaud en mer Celtique. …
21 Days ago
Le plan Halieutis affiche des indicateurs à la hauteur des attentes
Le plan Halieutis pour le développement du secteur de la pêche maritime fait partie des plans les plus performants en ce sens qu'il affiche des résultats et des indicateurs à la hauteur des attentes, a indiqué lundi à Rabat le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, …
61 Days ago
Première édition du forum des entreprises aquacoles à Dakhla : « Les entreprises aquacoles en conclave à Dakhla »
Sous la présidence de Monsieur Aziz Akhannouch, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture (ANDA), organise, le 13 novembre 2019, à Dakhla, le premier Forum des entreprises aquacoles, placé sous le thème : «L’aquaculture marine, …
61 Days ago
Recevez notre newsletter