Tenue du conseil d'administration de l'ONP le 02 juillet 2018

Pêche
Typography
  • De grands investissements consentis en termes d’infrastructures
  • La modernisation et le renforcement des réseaux de commercialisation au cœur de l’action de l’ONP

Le Conseil d’Administration de l’Office National des Pêches (ONP) s’est réuni le lundi 2 juillet 2018 à Rabat, sous la présidence de Monsieur Aziz AKHANNOUCH, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et de Mme Mbarka Bouaida, Secrétaire d’Etat à la Pêche Maritime.

Au cours de cette réunion, le Conseil a approuvé le rapport de gestion ainsi que les comptes annuels de l’ONP au titre de l’exercice 2017.

En termes d’activité, les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés en première vente ont atteint un volume de 1 310 494 tonnes, pour une valeur de 7,3 milliards de dirhams, marquant ainsi une progression de 6% par rapport à l’année 2016.

Les différentes actions menées visent à consolider la contribution de l’ONP au développement durable du secteur de la pêche ainsi qu’à l’amélioration de sa compétitivité, conformément aux objectifs de la stratégie Halieutis. Ainsi, l’année 2017 a été marquée par la poursuite du programme de développement et de modernisation du réseau de commercialisation des produits de la mer en première vente.

Dans ce cadre, il a été procédé à l’achèvement de la construction des superstructures du nouveau port de pêche de Tanger qui a été inauguré par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, le 7 Juin 2018.

Ces superstructures, qui ont nécessité un investissement de 248 MDH, sont principalement constituées de 2 halles au poisson, l’une dédiée à la pêche côtière, l’autre à la pêche artisanale, 33 stalles mareyeurs, 629 magasins pêcheurs, 13 locaux dédiés à la pêche hauturière, 12 unités de conditionnement, 3 fabriques de glace ainsi que d’une Unité de Gestion des Contenants Normalisés. Par ailleurs, les travaux de construction des superstructures du nouveau port de pêche de Casablanca ont démarré au cours de cette même année 2017.

En outre, l’amélioration des conditions de travail des marins-pêcheurs s’est matérialisée par la construction de 700 magasins-pêcheurs à Boujdour, pour un investissement de 24,5 millions de dirhams.

De même, dans le cadre de l’exécution du plan de développement du littoral, mené par le Département de la Pêche Maritime, il a été procédé au démarrage des travaux de construction du Point de Débarquement Aménagé d’Imourane, dans l’objectif de continuer à renforcer les infrastructures dédiées à la pêche artisanale.

Pour sa part, le réseau des marchés de gros au poisson, ayant pour objectif de mieux organiser la deuxième vente des produits de la pêche et de rapprocher les produits de la mer des consommateurs, a continué à être renforcé par l’achèvement de la construction du marché de gros d’Inezgane, pour une enveloppe de 53 millions de dirhams. Parallèlement, les travaux de construction des marchés de gros au poisson de Tétouan et de Tanger ont été lancés pour des budgets respectifs de 40 et 30 millions de dirhams.

Par ailleurs, l’Office a continué à mettre en œuvre sa politique de mise à niveau et de maintenance des infrastructures et équipements en vue d’assurer des conditions sanitaires optimales et aux fins de généraliser l’agrément sanitaire à l’ensemble des halles et marchés de gros au poisson qu’il gère.

En matière de développement durable, les interventions de l’ONP ont été marquées par le recours aux énergies renouvelables, notamment solaires, pour mieux servir les sites non connectés au réseau public d’électricité. Après le succès des expériences d’Aftissat et de Lamhiriz, l’Office a initié un projet similaire pour l’approvisionnement de nouveaux sites au niveau des Provinces du Sud.

Enfin, l’ONP a poursuivi le programme de renforcement de la chaine de froid, par la construction de 10 fabriques de glace et de 7 chambres froides, pour un coût de 22,5 MDH, ce qui permet de mieux préserver la qualité des produits mis en vente.

Le Conseil a été l’occasion pour les différents membres de constater les grandes avancées réalisées en termes d’infrastructures, d’organisation et de modernisation de l’activité de la pêche dans les ports. Félicité pour l’ensemble de ces réalisations, l’ONP a été appelé à poursuivre et renforcer son intervention au niveau de l’activité de commercialisation qui représente d’importants enjeux pour la structuration du secteur halieutique.

You might like also

Ramadan : Hausse de 84% des Produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi
Safi - Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi ont enregistré, durant les trois premières semaines du mois du Ramadan, une hausse de 84% par rapport à la même période de l’année écoulée. …
9 Days ago
Distribution de barques en polyester au profit des marins pêcheurs de Chtouka
Ce projet vise plusieurs objectifs, dont l’amélioration des conditions de travail des artisans pêcheurs, l’augmentation de leurs revenus, la préservation des barques, et la valorisation des produits de la pêche, notamment les mollusques et le poisson blanc. …
12 Days ago
La valeur des débarquements de poissons atteint plus de 2,25 MMDH en 2019
Dakhla- Plus de 605,34 millions tonnes de poissons, d’une valeur globale d’environ 2,25 milliards de dirhams (MMDH), ont été débarqués en 2019 au port de Dakhla, selon des données fournies par la délégation des pêches maritimes. …
15 Days ago
COVID-19 offre la possibilité de rendre les industries de la pêche plus durables
Les mesures visant à freiner la propagation du COVID-19 ont durement frappé les pêcheurs, mais d’autre part, la crise pourrait offrir des possibilités de rendre les industries de la pêche plus durables, selon un nouveau rapport de la CNUCED sur les impacts de la pandémie sur l’économie bleue. …
20 Days ago
Recevez notre newsletter