Renouvellement de l'Accord pêche Maroc-UE, une étape qui vient conforter le Maroc dans sa qualité d’unique interlocuteur pour négocier des Accords internationaux incluant le Sahara (MAECI)

Pêche
Typography

Les négociations sur le renouvellement de l'Accord de partenariat dans le domaine de la pêche conclu entre le Royaume du Maroc et l’Union Européenne ont abouti en incluant le Sahara marocain, ce qui constitue une étape qui vient conforter le Maroc dans sa qualité d’unique interlocuteur pour négocier des Accords internationaux incluant le Sahara, souligne le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI).

"Les tentatives des adversaires du Royaume de mettre en question cette compétence exclusive, ont été tant désavouées que rejetées", soutient le MAECI, qui précise que cette étape a permis de tourner "une nouvelle page sur la voie du dépassement des péripéties judiciaires et des attaques vaines de parties tiers" .

Tout au long du processus de négociation, le Maroc a été clair et ferme sur ses fondamentaux nationaux : le Royaume n’a jamais conclu – et ne conclura jamais – un accord international qui compromet les attributs de sa souveraineté sur ses provinces du Sud, affirme le ministère. Le Maroc, ajoute la même source, a encore une fois démontré avec clarté sa détermination à faire respecter ses fondamentaux, car "son intégrité territoriale est, et demeurera, une ligne rouge qui ne saurait faire l’objet d’un compromis ou d’une négociation".

Les négociations sur le renouvellement de l'Accord de partenariat dans le domaine de la pêche conclu entre le Royaume du Maroc et l’Union Européenne, qui ont commencé le 20 avril 2018, ont abouti au bout de quatre rounds.

A l’image de l’Accord Agricole, à l’issu des négociations, les deux parties ont convenu que l’adaptation de l’Accord de pêche se fera sous forme d’Échange de lettres, incluant le Sahara Marocain, précise le ministère, ajoutant que le texte négocié mentionne expressément que les préférences tarifaires reconnues au Maroc, s’appliquent également et dans les mêmes conditions, aux produits pêchés dans les eaux marocaines des provinces du Sud.

Tenu dans un esprit de confiance, les différents rounds de négociations ont respecté les principes qui ont toujours prévalu dans le partenariat Maroc-UE, que sont la globalité (la pêche est fondamentale, car elle s’inscrit dans un partenariat global) et les enseignements passés (la pêche est un acquis de plus de 30 ans dans le partenariat Maroc-UE), tient à souligner le ministère.

Après l’adoption du Conseil des Ministres des Affaires Étrangères de l’Accord Agricole, cette nouvelle étape dans le processus d’adaptation de l’Accord de pêche, ouvre la voix aux deux parties de poursuivre leur coopération future et de renforcer leur partenariat, riche, globale et stratégique, en montrant qu’ils sont – et demeureront – du même côté, celui de la légalité internationale et du respect mutuel.

La suite de ce processus d'adaptation se fera suivant une procédure interne de l’UE, d’abord au sein des États membres, à travers une adoption du Conseil, et ensuite au Parlement, pour vote et adoption. Du côté national, la procédure se poursuivra selon la législation en vigueur.

You might like also

Le plan Halieutis affiche des indicateurs à la hauteur des attentes
Le plan Halieutis pour le développement du secteur de la pêche maritime fait partie des plans les plus performants en ce sens qu'il affiche des résultats et des indicateurs à la hauteur des attentes, a indiqué lundi à Rabat le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, …
2 Days ago
Première édition du forum des entreprises aquacoles à Dakhla : « Les entreprises aquacoles en conclave à Dakhla »
Sous la présidence de Monsieur Aziz Akhannouch, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture (ANDA), organise, le 13 novembre 2019, à Dakhla, le premier Forum des entreprises aquacoles, placé sous le thème : «L’aquaculture marine, …
2 Days ago
M. Akhannouch met en avant à Oslo la gestion durable du secteur halieutique au Maroc
Oslo – Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des Eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a mis en avant, mercredi à Oslo, l’approche marocaine de gestion durable du secteur halieutique et les efforts du Royaume en matière de lutte contre le changement climatique. …
22 Days ago
La BERD et la FENIP pour une meilleure valorisation des produits de la mer
La Banque Européenne pour le Reconstruction et le Développement (BERD) et la Fédération Nationale des Industries de Transformation de la Pêche (FENIP) organiseront en partenariat avec l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) un meeting à Agadir, le jeudi 26 septembre, sous le thème « La valorisation et la transformation des produits …
66 Days ago
Recevez notre newsletter