Agadir accueille la 5e édition du Salon Halieutis du 21 au 24 février

Pêche
Typography
  • La Norvège est le pays à l’honneur de cette nouvelle édition
  • L’économie bleue et les nouvelles technologies au cœur des échanges.

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Agadir abrite du 21 au 24 février 2019 la 5e édition du Salon Halieutis. Organisé par l’Association du Salon Halieutis, sous l’égide du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, ce rendez-vous biennal se tiendra sous le thème « Les nouvelles technologies dans la pêche : pour une meilleure contribution halieutique dans l’économie bleue ». 

La Norvège sera à l’honneur de cette nouvelle édition. Acteur majeur de la pêche maritime et de l’aquaculture, ce pays est le deuxième plus grand exportateur mondial de poisson et de produits à base de poisson. Il a également développé un vaste secteur de la salmoniculture, avec une expertise aquacole qui remonte à 1850.

Les professionnels du secteur et des experts nationaux et internationaux seront réunis pour échanger autour de l’actualité, des enjeux et des perspectives du secteur dans un contexte où le développement durable de l'économie océanique est au centre des préoccupations. Le Salon Halieutis mettra également l’accent sur les solutions innovantes susceptibles d’être mises en place dans ce sens par les opérateurs de la pêche maritime et de l’aquaculture.

Depuis son lancement en 2011, dans le cadre de la stratégie Halieutis 2020 de développement de la filière, le Salon Halieutis s’est imposé comme une plateforme d’affaires incontournable en Afrique et dans la région, un carrefour d’échanges, de partenariats et de réflexions. Par ailleurs, un important programme scientifique est prévu avec des conférences animées par des spécialistes du Maroc et du monde entier. Ce programme comprend des thèmes d’actualité qui sont au cœur des préoccupations des opérateurs du secteur et de la recherche.

Le Salon Halieutis sera organisé en six pôles : Flotte et Engins de Pêche, Valorisation et Process, International, Institutionnel, Animation et Innovation. Ces pôles permettront aux visiteurs de découvrir les différentes facettes et les savoir-faire du secteur halieutique.

Pour rappel, la précédente édition, tenue en 2017, a rassemblé une quarantaine de pays, plus de 250 exposants et des dizaines de milliers de visiteurs.

Le Maroc, premier producteur africain

L’activité halieutique contribue à la sécurité alimentaire du Maroc. Elle figure parmi les secteurs à fort potentiel de croissance et d’emplois et occupe à ce titre une place stratégique et un rôle moteur dans l’économie nationale. Le secteur emploie près de 97 000 personnes à terre, soit 84 % de l’objectif fixé en 2020 par le Plan Halieutis.

En termes de production, le Maroc se positionne au premier rang des producteurs africains. L’industrie de traitement et de valorisation des produits de la mer représente par ailleurs la moitié des exportations agro-alimentaires du pays.

You might like also

Ramadan : Hausse de 84% des Produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi
Safi - Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi ont enregistré, durant les trois premières semaines du mois du Ramadan, une hausse de 84% par rapport à la même période de l’année écoulée. …
11 Days ago
Distribution de barques en polyester au profit des marins pêcheurs de Chtouka
Ce projet vise plusieurs objectifs, dont l’amélioration des conditions de travail des artisans pêcheurs, l’augmentation de leurs revenus, la préservation des barques, et la valorisation des produits de la pêche, notamment les mollusques et le poisson blanc. …
14 Days ago
La valeur des débarquements de poissons atteint plus de 2,25 MMDH en 2019
Dakhla- Plus de 605,34 millions tonnes de poissons, d’une valeur globale d’environ 2,25 milliards de dirhams (MMDH), ont été débarqués en 2019 au port de Dakhla, selon des données fournies par la délégation des pêches maritimes. …
17 Days ago
COVID-19 offre la possibilité de rendre les industries de la pêche plus durables
Les mesures visant à freiner la propagation du COVID-19 ont durement frappé les pêcheurs, mais d’autre part, la crise pourrait offrir des possibilités de rendre les industries de la pêche plus durables, selon un nouveau rapport de la CNUCED sur les impacts de la pandémie sur l’économie bleue. …
22 Days ago
Recevez notre newsletter