Le projet de Nador West Med fait face à plusieurs incertitudes

Portuaire
Typography

Dans des déclarations rapportées par la presse arabophone, le ministre de l'équipement, du transport et de la logistique Mr Aziz Rabbah vient de confirmer que les retards pris pour le lancement effectif des travaux de réalisation du port de Nador West Med sont dus à une insatisfaction des plus hautes autorités du pays sur les différentes études et plans de réalisation présentées par la société Nador West Med SA.

Ces déclarations interviennent au moment où plusieurs sources médiatiques indiquent que le processus d’attribution de la construction du grand projet du port de Nador connaît aussi des difficultés. Ainsi, la commission chargée de l’examen des offres techniques semble divisée sur les propositions peu convaincantes de certains prétendants.


Sept groupements sur 13 candidatures pré-qualifiées, avaient répondu le 28 septembre dernier. Dans le détail, il s’agit de Bouygues-Bymaro-Saipem-Dredging International, Acciona-GLF-IPC, STFA-SGTM-Jan de Nul, Archirodon-Daewoo E & C, Somagec GE-Somagec SA & SA-Boskalis, China Harbour Engineering Company, Samsung-C&T).

Seulement, selon les informations du site www.le360.ma qui a relayé l'information, aucun de ces groupements n’aurait répondu à la solution de base proposée par le maître d’ouvrage alors que cette dernière avait fait l’objet d’une coûteuse étude réalisée par plusieurs bureaux d’études spécialisés, notamment l’anglais Ramboll et le marocain CID.

Selon les mêmes sources, des membres de la Commission chargée de l’examen des offres techniques du projet du Port Nador West Med, ont prouvé que les solutions proposées par certains groupements, notamment pour la digue principale ne répondent pas aux normes et aux exigences de stabilité, surtout lorsqu’on connait le risque de sismicité de cette région. Pourtant, leurs candidatures ont été maintenues.

Face à de fortes dissensions au sein même de cette commission, Mohamed Jamal Benjelloun, directeur général de Nador West Med aurait décidé de soumettre les offres techniques des groupements au laboratoire LPEE pour vérification. Le rapport rédigé, dans ce sens, par LPEE aurait confirmé les défaillances des propositions techniques d’au moins trois soumissionnaires. Curieusement, leurs candidatures auraient été pourtant maintenues.

You might like also

Pas d'image disponible
Nous informons l’ensemble des opérateurs et clients du Port Tanger Med que l’horaire de travail pour l’activité Import / Export durant les jours fériés de l’AID AL FITR ci-dessous. …
5 Days ago
 Safirem poursuit ses opérations dans le nouveau port de Safi
La société de remorquage (SAFIREM) du nouveau port Safi Atlantique, continue sa montée en charge au fur et à mesure que le port accueille de nouveaux navires. …
5 Days ago
Régression de 13,1 % du trafic au port de Safi à fin avril
Safi – Le port de Safi a enregistré à fin avril dernier, une baisse de 13,1% du trafic transitant par cette structure portuaire, selon un rapport de l’Agence Nationale des Ports (ANP). …
7 Days ago
La plateforme de Jorf Lasfar augmente ses capacités de stockage et de transformation du soufre
La résilience reste le maître-mot pour les équipes industrielles du Groupe en cette période. Le rythme des chantiers industriels est toujours aussi soutenu. Au site de Jorf Lasfar, la réhabilitation des fondoirs de soufre bat son plein, le port n’ayant pas été impacté par la crise du COVID. …
7 Days ago
Recevez notre newsletter