Le Port d’Algesiras devient un goulot d’étranglement pour les exportations marocaines

Portuaire
Typography

Plus de 30 heures d’attente au poste d’inspection aux frontières du port d’Algésiras, c’est le nouveau triste record, qu’ont à subir les exportations marocaines lors de leur traversée du Detroit.

Ainsi, même si les autorités espagnoles, ont été alertées depuis plusieurs semaines sur la gravité de la situation, par l’association des freight forwarders et transitaires ATEIA-OLTRA de la baie d’Algésiras aucune action concrète n’a été entreprise pour remédier à cette situation.

Pour les professionnels du secteur du Transport et de la Logistique de la région, c’est le manque des effectifs et la mauvaise gestion des services de contrôle qui sont à l’origine de cette situation qui devient chaotique.

En tout cas, ce sont les exportations marocaines des fruits et légumes qui pâtissent le plus de cette situation, cette marchandise qui est rapidement périssable ne doit souffrir en principe aucun retard au risque de perdre de sa fraîcheur.

Beaucoup se demandent, est ce que le port d’Algésiras continuera à être la principale porte d’entrée des produits marocains en Europe, ou alors d’autres alternatives devront être étudiées.

You might like also

Pas d'image disponible
Nous informons l’ensemble des opérateurs et clients du Port Tanger Med que l’horaire de travail pour l’activité Import / Export durant les jours fériés de l’AID AL FITR ci-dessous. …
5 Days ago
 Safirem poursuit ses opérations dans le nouveau port de Safi
La société de remorquage (SAFIREM) du nouveau port Safi Atlantique, continue sa montée en charge au fur et à mesure que le port accueille de nouveaux navires. …
5 Days ago
Régression de 13,1 % du trafic au port de Safi à fin avril
Safi – Le port de Safi a enregistré à fin avril dernier, une baisse de 13,1% du trafic transitant par cette structure portuaire, selon un rapport de l’Agence Nationale des Ports (ANP). …
7 Days ago
La plateforme de Jorf Lasfar augmente ses capacités de stockage et de transformation du soufre
La résilience reste le maître-mot pour les équipes industrielles du Groupe en cette période. Le rythme des chantiers industriels est toujours aussi soutenu. Au site de Jorf Lasfar, la réhabilitation des fondoirs de soufre bat son plein, le port n’ayant pas été impacté par la crise du COVID. …
7 Days ago
Recevez notre newsletter