La dématérialisation du bon à délivrer : La douane fait tomber un nouveau mythe

Portuaire
Typography

Avec l’objectif d’améliorer de façon continue la qualité des services rendus aux clients des ports et aux acteurs de la communauté portuaire, pour une supply-chain d’import/ export à la fois pratique, intégrée et digitale, la communauté portuaire a initié un projet de dématérialisation et d’automatisation du processus du Bon à délivrer coordonné par l’Administration des douanes et des Impôts Indirects (ADII), l’Agence Nationale des Ports, et PORTNET.

Au vu des résultats concluants des tests de ce nouveau service en ligne, l’Administration des douanes et des Impôts Indirects (ADII) compte abandonner incessamment le recours à la version papier (scannée) du bon à délivrer et la remplacer par ce nouveau service électronique complétement dématérialisé disponible via la plateforme communautaire PORTNET.

A cet effet, l’ensemble des acteurs clés de ce processus portuaire notamment les associations professionnels (AFFM, APRAM) sont invités à prendre les mesures nécessaires afin d’encadrer et d’accompagner la mise en œuvre de ce nouveau service électronique structurant.

A noter que le guichet unique national du commerce extérieur Portnet et l’Agence Nationale des Ports ne ménageront aucun effort pour apporter l’assistance technique nécessaire aux différents acteurs portuaires impliqués dans la mise en œuvre et l’exploitation de ce nouveau service.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet