ANP: Le nombre des navires céréaliers traités par les ports a presque doublé durant les mois de Mars et d’Avril

Portuaire
Typography

En cette période de Pandémie, les importations marocaines en Céréales se sont afflues surtout depuis la suspension les droits de douane sur le blé dur et certaines légumineuses.

En effet, Le gouvernement a approuvé la suspension, à partir du 1er Avril 2020, de la perception du droit d'importation applicable au blé dur, aux lentilles, pois chiches, fèves et aux haricots communs secs. En comparaison avec l’année 2019, les deux mois d’Avril et de Mars de l’année encours ont connu une évolution dépassant les 70%, passant de 923.248 tonnes à 1.593.894 tonnes.

Par conséquent, le nombre de navire transportant ces volumes a presque doublé. Si les ports gérés par l’ANP ont reçu l’année dernière 33 navires céréaliers pour la période Mars-Avril, cette année la conjoncture sanitaire imposée par le Covid-19 a impacté, et le volume importé, et le nombre de navire qui a atteint 65 navires depuis le début du mois de Mars au mi-Avril. Par ordre d’importance, les ports de Casablanca, Jorf Lasfar, Agadir, Nador et Safi se sont tous mobilisés pour assurer le transit de ce trafic stratégique non seulement via leurs silos mais aussi à travers des quais supplémentaires, et ce, afin d’assurer l’approvisionnement du Pays dans de meilleurs conditions.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet