Un remorqueur espagnol pour dégager le pétrolier SILVER au port de Tan Tan

Sécurité Maritime
Typography

Alors, que le Maroc a investit plusieurs dizaines de millions de dirhams pour renouveler sa flotte de remorqueurs et cela pour renforcer la sécurité de ses ports notamment ceux de Casablanca, Tanger Med et Mohammedia,  c’est finalement un remorqueur espagnol venu de Las Palmas qui se chargera de l’opération.

 

Des sociétés marocaines de remorquage comme SCRA (Plus d’un demi-siècle d’existence),  OFF-SHORE, BOLUDA TANGER MED (operateur de remorquage de renommée mondiale) ou même Marsa Maroc disposent normalement des ressources humaines et matérielles nécessaires pour effectuer ce genre d’opération, surtout que le pétrolier SILVER est un petit navire. Ces societes possèdent toutes, des remorqueurs neufs de dernières générations dotés de puissance de traction très importante.

Au lieu de cela, il a été fait appel dans un premier temps à des petits remorqueurs de chalands des sociétés SOMAGEC et DRAPOR qui n’ont rien pu faire. Devant cette situation et craignant pour son navire l’armateur s’est retourné vers notre voisin espagnol. Ainsi, l’opération de remorquage dont le cout devrait dépasser le Million de Dollars sera entièrement au profit des sociétés espagnoles qui ont déjà dépêché leurs experts sur les lieux.

L’échouement du pétrolier SILVER, un petit navire de 5000T a ainsi permis de mettre a nu notre dispositif d’assistance et de secours en mer. A quoi bon, pour un pays qui a l’ambition de se doter d’infrastructures portuaire de référence mondiale de disposer de remorqueurs de dernières générations s’il ne peut les utiliser le moment venu. 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir