Corée du Nord: Pékin dénonce les sanctions américaines contre ses transporteurs maritimes

Sécurité Maritime
Typography

La Chine a dénoncé vendredi les sanctions prises par les Etats-Unis contre deux de ses entreprises de transport maritime accusées d'avoir commercé avec la Corée du Nord en dépit des sanctions internationales.

 

"La Chine a déjà protesté officiellement auprès des Etats-Unis et appelé (ce pays) à rectifier immédiatement ses erreurs afin d'éviter une dégradation de la coopération bilatérale en la matière", a déclaré devant la presse le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang.

Washington a annoncé jeudi des sanctions contre deux entreprises de transport maritime chinoises, Dalian Haibo et Liaoning Danxing, dont des dizaines de navires sont suspectés d'avoir organisé "du transfert de bateaux à bateaux avec des pétroliers nord-coréens ou d'avoir exporté du charbon nord-coréen".

En réponse, le porte-parole chinois a assuré que son pays, principal allié de Pyongyang, respectait les sanctions internationales prises pour forcer la Corée du Nord à renoncer à son programme nucléaire.

Tout individu ou entreprise chinois convaincu d'avoir violé les sanctions "sera traité conformément à la loi", a-t-il dit.

"Nous nous opposons fermement à ce qu'un pays prenne des sanctions unilatérales (...) contre des entités chinoises sur la seule base de ses propres lois", a ajouté M. Geng à propos des sanctions américaines.

Ces sanctions contre des entreprises chinoises sont annoncées alors que la Corée du Nord menace de suspendre les négociations sur sa dénucléarisation.

Le président des Etats-Unis Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un n'ont pas réussi, lors de leur deuxième sommet fin février à Hanoï, à conclure un accord même partiel sur le désarmement atomique du pays reclus, Pyongyang insistant pour une levée immédiate des sanctions. Les deux hommes ont toutefois fait mine de se quitter bons amis et de vouloir reprendre les tractations.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir