Le Collège des Experts Maritimes du Maroc (CEMM) et les professionnels du secteur réunis pour débattre sur le Registre Bis d’Immatriculation des navires

Sous l’égide du Ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, le Collège des Experts Maritimes du Maroc (CEMM) organise le 23 juin 2016 une journée d’études sous le thème : Quel Pavillon pour une flotte de commerce Maritime ?

 

La flotte marocaine était en perte de vitesse depuis quelques années déjà, conséquence des déréglementations entamées en 2007 et l’abrogation en 2010 du dahir de 1962 qui ont libéralisé entièrement le secteur des transports maritimes.

Les deux tiers de la flotte marchande mondiale arborent un pavillon de libre immatriculation ou un pavillon bis, il devient impératif que le Maroc s’oriente dans cette voie.

Pour ce faire et afin de donner plus de visibilité aux armateurs il conviendrait de :

- Revoir le régime d’immatriculation des navires sous pavillon national.

- Elargir l’activité du cabotage national à diverses  cargaisons autres que les produits pétroliers.

- Mettre à profit l’expérience du Maroc en matière de formation des officiers de la Marine Marchande.

- Développer de nouvelles opportunités pour l’emploi de gens de mer marocains dans la flotte  mondiale.

- Renforcer les ressources et les moyens de la DMM.

- Créer une société holding d’investissement pour servir de catalyseur à l’industrie maritime du pays.

Dans cet ordre d’idée, le but de cette journée, qui est organisée sous l’égide du Ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, est de débattre sur la nécessité de créer un Registre Bis le mieux adapté aux spécificités Marocaines.

Cette journée verra la participation des membres du Collège des Experts Maritimes , des professionnels nationaux et internationaux du secteur (armateurs, transporteurs…), mais également des représentants des Ministères dont le rôle est primordial pour le développement du secteur, ainsi que les investisseurs, et ce afin d’enrichir les débats sur la thématique précitée.

Animée par des professionnels au CAC à Rabat, cette journée est pour les organisateurs une opportunité de clarifier le fonctionnement et le processus de développement de la flotte de commerce maritime qui constitue un levier important dans l’expansion économique nationale.

Présentation du collège des experts maritimes du Maroc (CEMM)

Le Collège des Experts Maritimes du Maroc dont la création remonte en 1999, compte actuellement plus de 50 membres représentant la quasi totalité des experts Maritimes parmi les plus éminents de la place.

Les membres du collège sont des anciens Capitaines, Chefs mécaniciens et des Ingénieurs navals ayant une moyenne de plus de 20 ans d’expérience dans le domaine maritime.

Etant donné leur haut niveau de connaissance et d’expérience, le Ministère de la justice en a fait ses principaux auxiliaires dans les affaires maritimes.

Sur le plan de la déontologie le collège a fait sienne les qualités suivantes :

- Faire preuve de droiture, d’intégrité et d’honnêteté scrupuleuse

- Se maintenir au plus haut niveau des connaissances - Accepter les missions qui lui sont confiées dans la limite des compétences

- Pousser les investigations aussi loin que nécessaire, dans le respect du Contradictoire

- Demeurer libre et impartial, pour donner des avis objectifs.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet