Au lieu de digitaliser le processus, la DMM régionalise la délivrance des certificats STCW

Au lieu de digitaliser le processus, la DMM régionalise la délivrance des certificats STCW

Il semble que la Direction de la Marine Marchande soit toujours attachée au contact humain même en période de crise de COVID-19.

 

En effet, celle-ci vient de diffuser, une note aux gens de mer et aux armateurs marocains annonçant que dans le cadre de la régionalisation et du rapprochement de l'administration des gens de mer, que les délivrances et les revalidations des certificats STCW des gens de mer seront désormais assurés au niveau des services extérieurs de la Marine Marchande (SMM) et ce à compter du 03 août 2020.

De ce fait, les gens de mer ou leurs représentants munis d’une procuration à cet effet, sont invités à présenter leurs demandes relatives aux délivrances et revalidations des certificats STCW :

+ Pour ceux embarqués à bord, aux SMM du port d’escale du navire ;

+ Pour les autres cas, au SMM de leur inscription maritime ou au SMM le plus proche de leur lieu de résidence.

Le chef de division des gens de mer et de la flotte et les chefs de services de la marine marchande sont chargés de la stricte application de la présente note.

Ainsi, alors que les gens de Mer et les Armateurs Marocains s’attendaient à une mesure plus ambitieuse de la part de la DMM avec la digitalisation des ses services suite à la crise du COVID-19, celle-ci sort avec la mauvaise idée de régionaliser la délivrance des certificats STCW.

Les Services extérieurs de la Marine Marchande (SMM) qui manquent cruellement de moyens humains et matériels et n’arrivent même pas à accomplir toutes les missions qui leur sont dévolues dans de bonnes conditions vont se retrouver noyer dans la gestion de nouvelles tâches.

Les gens de Mer et les Armateurs Marocains seront obligés de faire de longues queues et attendre de longues heures devant les bureaux des chefs de quartiers maritimes pour la délivrance des certificats STCW, puisque ces derniers sont appelés constamment à se déplacer pour la visite des navires dans le cadre du port state control et leurs autres activités à l’extérieur.

Il est clair qu’avec cette mesure, les SMM deviendront comme des Mokkataat ou on devra attendre Mr le Caid pour signer le document ou chercher le Moqadem pour faciliter ce service.

Nos Gens de Mer qui sont originaires de tout le Maroc et notamment des régions loin des ports auraient préféré une digitalisation de ce service pour pouvoir y accéder à tout endroit et à tout moment au lieu d’une décision qui va ne faire qu’empirer les choses.

Encore une fois, la Direction de la Marine Marchande confirme qu’elle nage complétement à contre-courant du sens de l’Histoire.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir