Accord de pêche Maroc-UE : Une proposition de ratification approuvée

Marine Marchande
Typography

Le Congrès des députés espagnol (chambre basse du Parlement) a approuvé, mardi soir, une proposition pour demander au Parlement européen (PE) de ratifier l'accord de pêche signé en juillet dernier à Rabat entre le Maroc et l'UE.

 

Cette proposition, présentée par le Parti Populaire (PP, au pouvoir), a été soutenue par le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) et le parti Convergence et Union (CIU).

A travers cette proposition, le PP demande à tous les groupes parlementaires espagnols de soutenir et de défendre l'accord de pêche au sein du PE eu égard à ses retombées positives sur le secteur de la pêche en Espagne, notamment dans les régions d'Andalousie, de la Galice et des Iles Canaries.

Le document appelle également le gouvernement espagnol à poursuivre ses contacts avec les autorités communautaires pour approuver le protocole de pêche.

Intervenant lors de la présentation de la proposition, le député populaire, Joaquim Garcia Diez, a souligné que l'accord de pêche Maroc-UE constitue une «priorité» pour le gouvernement et «respecte toutes les conditions» exigées par les autorités communautaires.

Pour sa part, la députée socialiste et ancienne secrétaire d'Etat à l'immigration, Consuelo Rumi, a fait part du soutien de son parti à la ratification de l'accord de pêche par le PE, faisant remarquer que ce protocole concerne plus de 7.100 pêcheurs espagnols.

Conclu pour une durée de quatre ans, le nouveau protocole entrera en vigueur dès l'accomplissement des procédures internes respectives nécessaires, notamment son approbation par les Parlements marocain et européen.

Le nouveau protocole prévoit 6 catégories de pêche avec une réduction des possibilités de pêches par rapport à l'ancien protocole, en autorisant 126 navires européens à opérer sur les eaux marocaines contre 137 auparavant.

La contrepartie financière totale annuelle estimée du protocole se chiffre à 40 millions d'euros, dont 14 millions dédiés à la poursuite de la mise en œuvre du plan Halieutis en vue du renforcement économique du secteur de la pêche nationale tout en assurant une gestion durable et responsable des ressources halieutiques.  

Publié le : 09.10.2013 - 12h17 - MAP

 

 

 

 

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet