AP Moeller Maersk relève ses prévisions, bénéfice 2T dopé des cessions

Marine Marchande
Typography

Le groupe maritime et pétrolier danois AP Moeller Maersk a annoncé mardi qu'il relevait ses prévisions pour l'année après un deuxième trimestre où le bénéfice a été dopé par des cessions.

Le bénéfice net a été multiplié par plus de deux et demi à 2,304 milliards de dollars, grâce à la vente de parts dans deux groupes de distribution danois, Dansk Supermarked et F. Salling, partiellement effacée par des dépréciations dans le pétrole au Brésil.

Le chiffre d'affaires a progressé de 2% à 11,949 milliards de dollars.

"Du fait des progrès satisfaisants dans la mise en oeuvre de nos priorités et des performances financières solides de tout le groupe, qui ont été réalisées dans des marchés difficiles, nous relevons notre prévision pour le résultat du groupe à environ 4,5 milliards de dollars pour 2014", a affirmé dans un communiqué le directeur général Nils Smedegaard Andersen.

Cette prévision, qui concerne le bénéfice hors éléments exceptionnels, était auparavant de 4 milliards de dollars.

Sur les 2,8 milliards de dollars tirés des cessions, AP Moeller Maersk a décidé de consacrer un milliard au rachat de ses propres actions dans les douze mois à venir.

Le groupe a accusé lors du trimestre une lourde perte dans le pétrole (Maersk Oil) de 1,4 milliard de dollars, après des forages au large du Brésil qui l'ont amené à revoir nettement à la baisse ses ambitions.

Maersk Line, numéro un mondial du transport de conteneurs, a vu son bénéfice augmenter d'un quart à 547 millions de dollars. La baisse du chiffre d'affaires à l'unité (-2,7%) a été largement compensée par une baisse des coûts unitaires (-4,4%) et une augmentation des volumes (+6,6%).

APM Terminals (installations portuaires) et Maersk Drilling (plateformes pétrolières) ont également amélioré leur rentabilité.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet