Entretiens maroco-congolais à Rabat sur le renforcement de la coopération bilatérale en matière de transport maritime

Marine Marchande
Typography
Le ministre, qui a rappelé l'accord de coopération maritime scellé entre les deux pays en 2010, a souligné que la mise en œuvre de cet accord permettrait aux deux pays d'accroître le volume de leurs échanges maritimes.

M. Rabbah a, en outre, mis l'accent sur la nécessité de développer un "cadre incitatif" susceptible d'encourager davantage les investissements marocains et congolais en matière de développement de la logistique et la sécurité maritime.

Il a, dans ce cadre, proposé de mettre en place des "logistiques offshore" qui permettraient, selon lui, de stocker, packager, transformer et échanger des produits africains, avec des charges fiscales réduites, ajoutant que ces zones pourraient jouer le rôle de "hubs d'échanges pour les marchés européens et asiatiques".

Pour sa part, M. Coussoud-Mavoungou s'est félicité de l'excellence des relations qui lient les deux pays, notant que le Congo vient de lancer "des bases" pour la mise en œuvre de l'accord maritime maroco-congolais de 2010.

"Le développement des économies marocaine et congolaise passe par la mer", a-t-il dit, appelant à conjuguer les efforts en vue de promouvoir la logistique et la gestion maritimes.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet