Dans le Royaume de (s) Ghallab, Rabbah n'est qu'un figurant

Marine Marchande
Typography

Une cérémonie de remise des diplômes exceptionnelle cette année à l'ISEM. Pour la première fois de l'histoire et alors que le Ministère de l'Equipement, du Transport et de la Logistique compte deux ministres, aucun d'eux n'a fait le déplacement.

 

Le niveau de la représentation, n'a pas été rabaissé pour autant, puisque les véritables ministres du secteur maritime et portuaire du Maroc à savoir la DG de l'ANP Mme Nadia LARAKI et le PDG de Marsa Maroc Mr Mohamed ABDELJALIL ont quant à eux tenu à marquer leur participation.

Cette présence, qui est un fait très rare dans l'histoire de l'ISEM, puisque nos portuaires ingénieurs de formation marquaient souvent un certain dédain envers les maritimistes. Mais il semblerait que le message fort de cette présence est le soutien franc et sans équivoque à la nouvelle direction de l'ISEM qui bénéficie dorénavant de la bienveillance du clan Ghallab au sein du Ministère.

Avec la prise de l'ISEM, la boucle est bouclée pour le clan Ghallab à la tête du Maritime et du Portuaire au Maroc.

Ainsi, ce sont pas moins de sept postes stratégiques dans le secteur qui sont pourvus par d'anciens proches collaborateurs de Mr Karim Ghellab à commencer par son Ex Directeur de cabinet, Mr Hicham N'Hammoucha à la tête de la DMM, Mme Najlaa DIOURI (Ex DG de la DPDPM du temps de Ghellab) à la tête de TMPA, Mr Jamal BENJELLOUN (Ex SG du METL du temps de Ghellab) à la tête de la société Nador West Med et Mme Nadia LARAKI à la tête de l'ANP (depuis 2010) et celle de Mr Mohamed ABDELJALIL (depuis bientôt plus 7 ans à la tête de Marsa Maroc), auxquels vient s'ajouter la nouvelle recrue à la tête de l'ISEM.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir