Séminaire de sensibilisation à Rabat sur le développement de hubs maritimes au Maroc

Marine Marchande
Typography
Un séminaire de sensibilisation sur le développement de hubs maritimes, a été organisé, lundi 19 Janvier 2015 à Rabat, dans le cadre de l'étude, menée par le ministère de l'Equipement, du Transport et de la Logistique visant à définir une nouvelle stratégie du transport maritime du Maroc.

Cette étude, qui est dans sa deuxième phase (définition des options stratégiques), a fait apparaître le besoin de renforcer le marché intérieur et de catalyser la création d'un cluster maritime à travers des actions telles que la promotion de zones franches, le développement des services à la flotte (chantiers navals, cales bunkering), l'octroi de concessions portuaires "intelligentes" et l'octroi de privilèges portuaires pour attirer plus de lignes maritimes.

Présidée par le ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rabbah, cette journée a pour objectif de sensibiliser les pouvoirs publics, les institutionnels et les opérateurs privés sur les différents modèles de partenariat public-privé réussis par certains pays en matière d'aménagement et de développement de Zones Economiques Spéciales adossées à des complexes portuaires et de hubs maritimes.

Lors de ce séminaire, auquel ont notamment pris part le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, et les représentants de plusieurs départements ministériels et du secteur privé, l'expert international dans les hubs maritimes, Dr Ing Orestis Schinas, a présenté un exposé sur ce sujet.

Il a cité dans ce cadre les cas des ports de Pirée (Grèce), Gio Tauro (Italie), la nouvelle ville économique de Roi Abdullah (Arabie Saoudite) et le complexe portuaire de DUQM (Sultanat d'Oman), mettant l'accent sur les politiques adoptées par ces pays pour générer le maximum de volumes d'échanges, attirer le trafic maritime et promouvoir leur secteur maritime.

Pour l'expert, le Maroc, avec son emplacement géographique stratégique, est plus d'attractif d'un point de vue réglementaire, notant que le pays a besoin d'accords avec des leaders mondiaux en matière de hubs maritimes pour promouvoir son secteur maritime.

Lors des débats ayant suivi cet exposé, les intervenants ont souligné l'importance de la décision politique de promouvoir ce secteur, relevant la nécessité de s'inspirer des différents modèles de partenariat public-privé réussis dans certains pays en matière de développement de hubs maritimes tout en les adaptant au contexte marocain.

Dans une déclaration à la MAP, M. Rabbah a souligné que l'organisation de ce séminaire, auquel ont été conviés plusieurs départements, partenaires et experts internationaux intéressés par les activités maritimes, vise à présenter un benchmark sur les hubs maritimes, des activités à caractère commercial et économique qui permettent de créer de la valeur ajoutée en termes d'emploi, de fiscalité et d'attraction dans les différents domaines.

Plusieurs pays développent ce nouveau concept l'échelle internationale et le Maroc veut faire de même, a-t-il poursuivi, relevant que le Royaume va investir dans les années à venir près de 60 milliards de dirhams dans les nouvelles constructions portuaires ainsi que dans les nouvelles extensions des ports.

"Il est temps aujourd'hui de réfléchir et de penser de manière conséquente sur les activités qu'il faut développer autour de ces hubs maritimes, qui vont permettre à notre pays de se positionner à l'échelle mondiale et d'attirer le maximum d'activités à valeur ajoutée et d'avoir une place importante", a-t-il souligné.

Le séminaire de sensibilisation sur le développement de hubs maritimes a constitué l'occasion de présenter les bonnes pratiques en matière de développement du trafic maritime et de création de valeur ajoutée et de répondre à certaines questions soulevées quant aux choix stratégiques à même de permettre la concrétisation des aspirations du Maroc à capter une grande partie du trafic maritime international passant par les espaces maritimes marocains et à devenir un acteur de référence dans la région.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet