Bannière FRS 2022

Agence nationale des ports : Le trafic portuaire a atteint 91 millions de tonnes en 2021

Portuaire
Typography

Casablanca - En 2021, le montant total du trafic portuaire marocain enregistré a atteint 91 millions de tonnes, a rapporté l'Agence nationale des ports.

Selon le rapport, les ports marocains ont continué à servir de plateforme pour le commerce international du pays en offrant des circonstances appropriées pour le transport de diverses marchandises.

Le rapport a été présenté par Nadia Al-Iraqi, Directrice Générale de l'Agence Nationale des Ports, lors d'une récente réunion du Conseil d'Administration de l'Agence Nationale des Ports au siège du Ministère de l'Equipement et de l'Eau.

Au cours de la réunion, Mme Al-Iraqi a mis en évidence les différents changements qui ont caractérisé les échanges commerciaux, notamment la baisse considérable des importations de céréales (-4,21 %) et de fourrage (-21,8 %) en raison de la forte production agricole en 2020-2021.

Elle a également évoqué la hausse de 4,2 % de la consommation de matériaux phosphatés, tandis que le flux de carburant a augmenté de 8,5 % et le trafic de conteneurs de +3,8 %.

Un communiqué conjoint du ministère de l'équipement et de l'eau a par ailleurs indiqué que l'année 2021 a connu une augmentation de l'activité portuaire, principalement en raison de l'élargissement du cercle des acteurs impliqués dans les opérations, tels que ceux travaillant dans les ateliers de réparation navale et les intervenants portuaires qui mettent en œuvre divers projets de revitalisation.

D'un point de vue financier, le trafic portuaire en 2021 a atteint des niveaux rassurants. Ainsi, le nombre de transactions a dépassé pour la première fois les 2 milliards de dirhams (197 millions de dollars), réalisant une hausse de 6,5%, tandis que la valeur ajoutée a augmenté de 12,8% et la capacité d'autofinancement de +1%.

Au cours de cette réunion, le Conseil a examiné les capacités distinguées du secteur portuaire national à résister aux ramifications des problèmes de la chaîne logistique. Le Conseil a également salué les efforts déployés pour mettre en œuvre et renforcer le programme de travail visant à développer et à moderniser l'offre portuaire.

Pour réagir à ce post merci de vous connecter ou s'inscrire si vous n'avez pas encore de compte.