Hutchison Ports annonce un investissement de 730 millions de dollars en collaboration avec la marine égyptienne pour développer un nouveau terminal à conteneurs

Portuaire
Typography

Hutchison Ports, le premier investisseur, développeur et opérateur portuaire au monde, a annoncé la signature d'un accord à long terme avec la marine égyptienne sur le développement et l'exploitation d'un nouveau terminal à conteneurs à Abu Qir, en Égypte. L'investissement total dans le nouveau terminal est estimé à 730 millions de dollars US.

Une cérémonie de signature en ligne a été organisée conjointement par Son Excellence le commandant en chef, le vice-amiral Ahmed Khaled Saied, de la marine égyptienne, et M. Eric Ip, directeur général du groupe Hutchison Ports, ainsi que par l'équipe de direction venue de Hong Kong et du Royaume-Uni.

Le nouveau terminal sera situé à l'intérieur de la base navale d'Abou Qir, étant naturellement abrité par la péninsule d'Abou Qir. Le projet sera relié à une nouvelle autoroute à double sens, avec trois voies de circulation de chaque côté et une rocade résidentielle, qui le reliera à Alexandrie dans un rayon de 20 kilomètres, ainsi qu'au réseau routier national menant à la capitale du Caire et à d'autres grandes villes du pays.

S'exprimant lors de la cérémonie, Son Excellence Ahmed Khaled Saied a déclaré : "Aujourd'hui est un jour spécial pour nous. Le développement d'Abu Qir est la continuation de notre partenariat fructueux avec Hutchison Ports, l'investisseur et l'opérateur portuaire de renommée mondiale. Nous constatons une augmentation des cargaisons d'exportation, il est nécessaire de disposer d'un terminal à conteneurs de classe mondiale pour faciliter la croissance du commerce. Cela fait également écho à la Vision 2030 pour l'Égypte du président EI Sisi, qui prône le leadership régional et le développement durable".

Commentant l'importance du projet d'Abu Qir, M. Eric Ip a déclaré : "Nous investissons en Égypte depuis 2005, et ce pays a toujours été pour nous un marché important, justifié par la croissance démographique et économique du pays qui alimente le commerce de conteneurs. Nous sommes honorés de la confiance du gouvernement égyptien et nous sommes enthousiasmés par ce projet, qui est conçu pour avoir un tirant d'eau de 18 mètres et capable de traiter des méga navires. La pandémie a créé de nombreux défis au niveau mondial, je crois fermement qu'en tant qu'entreprise nous sommes résistants, et je reste positif quant à la force d'un rebondissement de la demande mondiale".

Le projet de 730 millions de dollars US sera financé principalement par l'investissement conjoint des deux partenaires en plusieurs phases, avec une capacité de manutention de 2,0 millions d'EVP (équivalent vingt pieds) à l'achèvement. Il aura une longueur totale de quai de 1 200 mètres et une cour terminale de 60 hectares, 100 hectares supplémentaires de terrain exclusivement réservés à l'expansion de la cour. Le nouveau terminal a une durée de concession de 38 ans et la première phase devrait commencer à fonctionner en 2022.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir