Le nouveau port de Dakhla, un projet phare du nouveau modèle de développement des provinces du Sud

Portuaire
Typography

Le port atlantique de Dakhla, en cours d'aménagement, constitue un mégaprojet phare du modèle de développement des provinces du sud du Maroc, conformément aux orientations du Roi Mohammed VI, indique le ministère de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau dans un communiqué.

Le projet, dont la convention a été signée devant le Roi en février 2016, s'inscrit parfaitement dans les orientations tracées par le Roi dans son discours à l'occasion du 45e anniversaire de la Marche verte, ajoute le ministère.

"Conformément à cette vision, la côte atlantique au sud du Royaume, en bordure du Sahara marocain, servira de zone de réalisation de complémentarité économique ainsi que de rayonnement continental et international". Outre Tanger-Med, qui est le premier port d'Afrique, Dakhla Atlantique contribuera à atteindre cet objectif", a déclaré le Roi dans son discours de novembre 2020.

"Je continuerai à œuvrer pour le développement d'une véritable économie maritime dans ces provinces, que je chéris particulièrement", a-t-il souligné. "En effet, elles disposent de ressources et de capacités importantes qui peuvent les faire agir comme un pont entre le Maroc et ses racines africaines."

Ce projet d'importance stratégique pour l'Afrique de l'Ouest et les provinces du Sud, dont la région de Dakhla-Oued Eddahab, permettra de soutenir le développement économique, social et industriel de la région dans tous ses secteurs productifs. Il s'agit notamment de la pêche, de l'agriculture, des mines, de l'énergie, du tourisme, du commerce et de l'industrie, entre autres.

Il dotera également la région d'un outil logistique moderne qui lui permettra de saisir les opportunités qu'offre le secteur du transport maritime international.

Le projet, de conception évolutive, consistera à développer un port en eau profonde sur la côte atlantique de Dakhla-Oued Eddahab en suivant trois composantes. Il s'agit d'un port commercial profond de 16m/zh, d'un port dédié à la pêche côtière et hauturière et d'un port dédié à l'industrie de la construction navale.

Une zone industrialo-logistique de 1 650 hectares sera adossée au port, destinée à offrir des services industriels et logistiques de qualité. Suite aux études sur la réalisation du complexe portuaire, le ministère de l'équipement a lancé un appel d'offres avec présélection n°08/DPDPM/2020 pour la construction du nouveau complexe portuaire.

Le ministère a publié les résultats de la phase de présélection, conformément à la réglementation des marchés publics en vigueur.

La liste des entreprises retenues à l'issue de la phase de présélection est finalisée, et la prochaine phase portera sur le choix du titulaire du marché et ensuite sur le lancement effectif des travaux, conclut le communiqué.

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.