Légère amélioration de la performance financière de l’office, mais repli des investissements

Pêche
Typography

altEn 2011, les principales réalisations de l’office concernent :

- la poursuite de la mise en œuvre du règlement contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) ;

- l’élimination des filets maillants dérivants ;

- la poursuite de la mise en œuvre du programme IBHAR ;

- l’opérationnalisation de la gestion des ports de pêche et du projet de généralisation de l’usage des contenants normalisés avec le lancement du programme de mise en circulation de 2 millions de caisses en plastique normalisées utilisées dans les opérations de débarquement de poissons dans les ports marocains ;

- l’inauguration d’un PDA à Inouaren et l’organisation de la première édition du salon

Halieutis à Agadir ;

- l’inauguration, au port d'Agadir, de la nouvelle halle aux poissons.

Durant l’année 2012, l’ONP a continué à assurer sa contribution en vue d’une meilleure valorisation de la production et du renforcement de la compétitivité du secteur. Dans ce cadre, les actions de l’Office ont porté, essentiellement, sur les réalisations suivantes : Gestion des ports de pêche : Définition de façon précise des modalités de passage au statut de Global Operator avec le lancement d’une étude stratégique, mise à niveau des ports de pêche, modernisation de la manutention des produits de pêche et construction des stalles des mareyeurs ;

- Projet des Contenants Normalisés : Définition des types de caisses pour usage différencié et définition des modalités pratiques de mise en oeuvre du service et ce, en concertation avec les professionnels ;

- Halles Nouvelle Génération (HNG) : Démarrage et exploitation des nouvelles halles au poisson d’Agadir, Safi et Mohammedia, achèvement des constructions de la HNG de Boujdour, achèvement des études et préparation du démarrage des travaux de la HNG de Tan-Tan et études en cours pour le réaménagement de l’actuelle halle de Mehdia en HNG ;

- Marché de gros de poissons : Démarrage et exploitation des marchés de gros de poisson de Casablanca et Oujda et études en cours pour la construction du marché de gros de Tanger ;

- Informatisation des processus de commercialisation : Informatisation des criées au niveau de 16 halles aux poissons et de certains villages de pêche et comptoirs d’agréage ;

- Promotion des Villages de pêcheurs dans les provinces du sud du Royaume ;

- Programme MCA/ Maroc : Projet de mise à niveau de la pêche artisanale qui vise l’amélioration des conditions de vie et de travail de près de 40.000 artisans pêcheurs, de 2.000 marchands ambulants, l’intégration de l’approche genre ainsi que l’appui à la recherche scientifique. Le programme MCA prévoit, notamment, les opérations suivantes : Projets d’infrastructures (PDA, Ports et MGP) et réorganisation de 1.300 marchands ambulants de poisson…

alt

You might like also

La BERD et la FENIP pour une meilleure valorisation des produits de la mer
La Banque Européenne pour le Reconstruction et le Développement (BERD) et la Fédération Nationale des Industries de Transformation de la Pêche (FENIP) organiseront en partenariat avec l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) un meeting à Agadir, le jeudi 26 septembre, sous le thème « La valorisation et la transformation des produits …
36 Days ago
Pêche côtière et artisanale : hausse de 9% des débarquements à fin juillet
Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale ont atteint 724.350 tonnes (T) au titre des sept premiers mois de cette année, en croissance de 9% par rapport à la même période un an auparavant, selon l’Office national des pêches (ONP). …
55 Days ago
13éme Session du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture à Agadir
L’ANDA poursuit sa mission d’accompagnement des projets aquacoles et d’appui aux investisseurs pour la concrétisation de leurs projets. …
66 Days ago
Gabon, Mort mystérieuse de poissons à Lambaréné : le gouvernement aphone, les populations dans la psychose
Libreville, 22 Juillet (AGP) – Alors que la mort subite de poissons dans les eaux de Lambaréné, la capitale provinciale du Moyen-Ogooué (Centre), cristallise l’attention depuis plusieurs jours, les populations déplorent le lourd silence des gouvernants dans ce dossier. Il s’agit pourtant d’un problème de santé publique, tout sauf banal.
88 Days ago
Recevez notre newsletter