Exclusif : le détail des amendes du tribunal administratif de la concurrence espagnol par compagnie maritime

Croisière
Typography

altLa Commission Nationale de la Concurrence (CNC) espagnole a infligé une amende de € 88,5 millions à 13 transporteurs maritimes appartenant à 6 groupes compagnies pour formation d’un cartel dans le transport maritime de passagers et de marchandises dans le détroit de Gibraltar  entre 2002 et 2010.

La procédure disciplinaire initié le 15 Mars 2011 contre Trasmediterránea, Europa Ferrys, Cenargo Espagne, Ferrimaroc, Balearia EUROLINEAS maritime, Euromaroc 2000, Forde Reederei Seetouristik Iberia (FRS Iberia, SL), Förde Reederei Seetouristik Maroc Sarl (FRS Maroc), International Maritime Transport Corporation (IMTC), Compagnie Maritime Maroc-norvégienne (Comarit), Lignes maritimes européennes, Comanav Ferry, CMA-CGM et Comanav a révélé un «comportement anticoncurrentiel éventuel interdit», qui aurait consisté dans un accord de partage du marché et les conditions de prix dans le service de transport maritime de passagers et de véhicules entre la péninsule et le Maroc.

Cette décision était fondée sur les informations contenues dans certains documents recueillis lors des inspections effectués par le CNC les 11 et 12 mai 2010, dans les bureaux de différentes compagnies maritimes.

Dans sa résolution du 7 Novembre 2012, le Conseil CNC a considéré comme «qualifié» la participation à diverses réunions et la conduite  d’échanges d'informations, la conclusion d'accords sur les prix, les frais, les conditions horaires dans les lignes commerciales et le transport de fret et de passagers reliant la péninsule avec le Maroc entre les différents transporteurs maritimes. Par conséquent, il a été conclu qu'un cartel a existé entre 2002 et 2010.


Pour atteindre cet objectif, il a été mis au point et durant des années, une série d'actions coordonnées en termes de moyens de production de chacun des transporteurs de charge, leur présence dans chaque ligne et les services qu'ils ont fournis, de telle sorte que chacune des pratiques mises en œuvre à tout moment, réussi à fausser la concurrence dans chacun des itinéraires et des services, que ce soit des passagers ou des marchandises, ou les deux, pendant au moins neuf ans, ce qui a faussé la concurrence dans le service de transport maritime entre la péninsule et le Maroc.

Lors du calcul des amendes, le Conseil CNC a estimé que «la nature grave de la conduite, sa longue durée, la portée de la quasi-totalité du marché ainsi que l'intensité des instruments utilisés dans sa mise en œuvre, ont contribué à un préjudice grave à l'intérêt public qui justifient l'imposition d'une pénalité de 15% du chiffre d'affaires sur le marché affecté par l'infraction ».

Par conséquent, le Conseil CNC a infligé une amende de :

  • € 2,2 millions Balearia EUROLINEAS Maritime et Euromaroc 2000,
  • Et avec 25,5 millions d'euros à Europe Ferrys et Transmediterránea
  • 11,1 millions d'euros à Forde Reederei Iberia Seetoristik (FRS) et Forde Reederei Seetouristik Maroc (FRS MAROC)
  • De  8,1 millions de dollars pour International Maritime Transport Corporation (IMTC)
  • 27,7 millions d'euros à la Compagnie Maritime Maroc-Norverigiènne (Comarit),
  • Líneas Marítimas Europeas et Comanav et Comanav Ferry solidairement responsable à hauteur de 10 708 € 564.
  • Enfin, avec 13,8 millions d'euros au CMA-CGM, Comanav et Comanav Ferry étant solidairement responsable à concurrence d'un montant de 2.905.401 euros.


En application du programme de clémence, d'avoir fourni des informations à valeur ajoutée importante pour établir l'existence de l'entente, le Conseil CNC donne EUROLINEAS Balearia maritime et de sa filiale Euromaroc 2000, soit une réduction de 40% sur la punition qu'il aurait reçu, qui est une amende de € 1.334.079.

Traduit de l'article paru sur le site: http://noticias.lainformacion.com/catastrofes-y-accidentes/accidentes-maritimos/competencia-multa-a-13-navieras-con-88-5-millones-por-pactar-precios-en-el-transporte-entre-peninsula-y-marruecos-durante-ocho-anos_6FRX9HZ2NIjLUONQYD9Ur3/

Recevez notre newsletter