La promotion de la coopération maritime au centre des entretiens de M. Rabbah avec plusieurs responsables africains à Dakar

Marine Marchande
Typography

Dakar, 05 oct. 2013 (MAP) - Le ministre de l’Equipement et du transport, Aziz Rabbah, s’est entretenu, samedi en marge du 1er Salon Maritime de Dakar (SMD), avec plusieurs responsables africains des moyens et mécanismes à même de promouvoir la coopération dans le domaine du maritime, toutes filières confondues.

M. Rabbah, qui a été accompagné notamment de l’ambassadeur du Maroc au Sénégal, Taleb Barrada, a tenu une réunion de travail avec le ministre sénégalais de la Pêche et des affaires maritimes, El Ali Haydar, en présence de responsables marocains et sénégalais en charge des secteurs maritime et portuaire.

Dans une déclaration à la MAP, le ministre s’est dit "satisfait" de la qualité des échanges avec son homologue sénégalais, faisant savoir que les deux parties se sont mises d’accord sur un cadre global de coopération bilatérale, étalée sur une période de 5 ans, pour le renforcement des relations de partenariat dans ce secteur.

Dans le même sillage, une seconde réunion similaire a été tenue entre les deux responsables, en présence des hommes d’affaires et des professionnels marocains et sénégalais du secteur de la pêche, axée sur les différents moyens susceptibles de promouvoir la coopération bilatérale et de permettre de tirer profit des différentes opportunités d’investissement offertes dans ce domaine.

Sur cette même lignée, M. Rabbah a rappelé que l’adhésion du Sénégal à l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) constitue une véritable opportunité pour les hommes d’affaires marocains d'accéder, "à partir de ce pays ami et frère", à un marché sous régional toujours en nette évolution et croissance à savoir l’espace de l’UEMOA.

De son côté le ministre sénégalais de la pêche et des affaires maritimes a salué l’expérience et expertise marocaines ainsi que les grandes réalisations accomplies par le Royaume dans le domaine maritime et portuaire, faisant part de la détermination de son pays à œuvrer en étroite collaboration avec les professionnels et les responsables marocains pour renforcer davantage leur liens de coopération dans tous les domaines stratégiques comme la transformation, les équipements et la technologie et les infrastructures.

Par la même occasion, M. Rabbah s’est entretenu également avec des représentants de l’UEMOA, notamment le chargé des transports au sein de cette organisation sous régionale. Les discussions lors de cette entrevue ont porté sur les possibilités de la mise en place d’un accord global destiné à fluidifier le transport aérien et maritime entre le Maroc et les pays de la sous- région de l’UEMOA.

L'accent a été mis également sur les mécanismes et moyens de promouvoir les échanges et les investissements entre le Maroc et l’UEMOA, à travers le renforcement de la connectivité entre les deux parties.

Dans ce cadre, les deux parties se sont mises d’accord sur la tenue de plusieurs réunions, au Maroc et en Burkina Faso (siège de l’UEMOA), pour examiner conjointement les diverses possibilités offertes pour la promotion de la coopération bilatérale et multilatérale avec ses pays membres.

Il était question également de discuter des positions des deux parties au sein des organisations internationales et de voir comment le Maroc et l’UEMOA peuvent unir leurs voies et se constituer en bloc lors des discussions avec les grandes puissances, a expliqué M. Rabbah, relevant que les responsables de l’UEMOA ont fait part de leur attente "très positive" concernant le développement de ce partenariat.

Dans le même sillage, M. Rabbah s’est entretenu avec le ministre Bissau- Guinéen de la pêche et des ressources halieutiques, Mario Lopez Da Rosa, des moyens de renforcer les relations de coopération et de partenariat dans nombre de domaines.

Les deux parties se sont mises d’accord pour l’organisation de visites de délégations dans les deux pays, dans l’optique d’explorer les différentes opportunités de coopération possibles.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet