Salon maritime de Dakar (SMD) : Le Maroc invité d'honneur de la 2è édition, du 10 au 13 décembre

Marine Marchande
Typography
La capitale sénégalaise abrite, du 10 au 13 décembre prochain, la 2ème édition du Salon maritime de Dakar (SMD), avec le Royaume du Maroc comme invité d'honneur.

Inscrit dans l'agenda des rencontres internationales du genre, le SMD qui sera placé sous le thème "Enjeux et défis de la pêche et de l'économie maritime pour l'émergence", réunira les représentants des ministères en charge de la pêche, de l'aquaculture, des transports maritimes et des activités portuaires, des acteurs, des partenaires techniques et financiers, nationaux et internationaux, des médias, des ONG et d'autres institutions.

Le choix du Maroc comme invité d'honneur de cette édition 2015 "n'est pas fortuit, car il traduit la hauteur et la qualité des relations multiséculaires et empreintes d'amitié et d'estime qui lient le Sénégal au Royaume chérifien, confirmées par la récente visite d'Etat, effectuée en mai dernier à Dakar, par SM le Roi Mohammed VI", a souligné le ministre sénégalais de la Pêche et de l'Economie maritime, Oumar Gueye.

Pas moins de treize nouveaux accords de coopération bilatérale ont été signés devant SM le Roi et le président Macky Sall, lors de cette visite historique, a rappelé le ministre qui intervenait mardi au cours de la cérémonie du lancement officiel du Salon, organisée au siège du ministère des affaires étrangères.

Parmi ces accords, M. Gueye a notamment fait état de celui relatif à la construction d'un point de débarquement aménagé de pêche artisanale dans le site de Soumbedioune à Dakar, financée par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, pour une enveloppe de 20 millions de Dirhams.

"Ce quai va offrir un plateau technique moderne pour les produits de la pêche et contribuera significativement à la mise aux normes en amont de la filière pour la sauvegarde de l'agrément à l'exportation, tout en garantissant au marché local les conditions d'hygiène et de salubrité requises par les normes en vigueur", a-t-il dit.

Après avoir mis en évidence l'importance du secteur de la pêche et de l'économie maritime, "inscrit parmi les moteurs de croissance sectorielle du Plan Sénégal Emergent (PSE), référentiel unique des politiques de développement économique et social du pays", le ministre a souligné l'intérêt du Salon maritime de Dakar qui constitue, a-t-il noté, "un événement majeur qui vise à promouvoir le développement harmonieux de la pêche, de l'aquaculture, des fonds marins et des transports maritimes, ainsi que des secteurs d'activités connexes".

Intervenant à cette occasion, l'ambassadeur du Maroc au Sénégal, M. Taleb Berrada, a pour sa part, souligné que le choix du Royaume comme invité d'honneur de cet événement témoigne de la profondeur et de l'excellence des relations ancestrales qui unissent les deux pays, notant que la dynamique de ces relations a érigé le Sénégal en 1er partenaire politique, économique et commercial du Maroc au sud du Sahara.

La participation du Maroc, en tant qu'invité d'honneur, à cette manifestation aura pour objectif "non seulement de répondre aux attentes des deux chefs d'Etat, SM le Roi Mohammed VI et le président Macky Sall, mais aussi de poursuivre la dynamique de notre partenariat gagnant-gagnant", a-t-il dit.

Inscrit dans l'agenda des rencontres internationales, le Salon maritime de Dakar, dont la 1ère édition avait eu lieu en octobre 2013, est un cadre d'échanges et de partenariat internationaux dans les domaines de la Pêche et de l'Economie maritime.

Un important pavillon de 200 m2 sera réservé au Maroc dans le cadre de ce salon professionnel dont le contenu s'articule autour d'un plateau d'exposition, d'un forum thématique, d'un espace de rencontres BtoB et de visites de sites.

La cérémonie du lancement officielle du Salon s'est déroulée en présence de représentants du corps diplomatique accrédité à Dakar et d'opérateurs intervenant dans le secteur de la pêche et de l'économie maritime.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet