Nouveau record pour les frets Asie-Méditerranée et décollage des résultats des transporteurs mondiaux

Marine Marchande
Typography

Les jours mêmes où les taux de fret maritime pour le transport de conteneurs entre l'Asie et la Méditerranée atteignent de nouveaux sommets historiques (du moins depuis que l'indice de fret conteneurisé de Shanghai existe), les compagnies maritimes et les grands chargeurs annoncent des rapports trimestriels et des perspectives très prometteurs du point de vue des résultats financiers. 

Dans la semaine qui vient de se terminer les taux de fret sur le marché spot pour le transport par mer des boîtes de 20' ont atteint sur le commerce Asie - Méditerranée 4.446 dollars dépassant les niveaux de la moitié de janvier et faisant ainsi à enregistrer un record historique de 2008 (année dans laquelle le "tracking" du Shanghai Containerized Freight Index est né) à aujourd'hui. Ils ont également augmenté les taux entre l'Europe de l'Est et du Nord qui ont rattrapé les 4,325 dollars pour le Teu.

Dans ces mêmes heures Maersk, la première compagnie au monde pour ce segment de marché, a annoncé que dans le premier trimestre de 2021 ses revenus ont rattrapé les 12,4 milliards tandis que l'Ebitda a été positif pour 3,1 milliards de dollars (avait été égal à 2,7 milliards dans le trimestre précédent et égal à 1,5 milliards dans le premier trimestre de 2020). Le montant de conteneur transporté est augmenté de 5.7% tandis que pour Oocl, qu'aussi il dans les derniers jours avait rendu public ses performances financières, avait augmenté de 23.8% concernant 2020 ; le fret moyen pour le conteneur transporté de Maersk est augmenté de 35% tandis que pour Oocl de 58%. A la base de ces chiffres, il y a toujours une forte demande de transport combinée à une situation de congestion le long de la chaîne d'approvisionnement et à une disponibilité limitée de conteneurs vides. Les prévisions de Maersk sont que la situation actuelle peut persister au moins jusqu'au quatrième trimestre et donc pour toute l'année 2021.

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.