L’export cale à Tanger Med

Portuaire
Typography

Comme après chaque importante saisie de drogues au port de Tanger Med, le renforcement des contrôles par les différentes autorités compétentes se traduit par un ralentissement significatif des flux de marchandises.

 

Cette fois-ci encore, c’est l’export qui est déjà touché de plein fouet par la crise du COVID-19 qui trinque puisque le passage au scanner devient presque systématique pour l’ensemble des marchandises.

Des files d’attente presque interminables d’ensembles routiers se sont constitués ce week-end aux portes du port, la diminution du nombre de rotations des navires au niveau du détroit après la chute du trafic a aussi compliqué un peu plus les choses.

Ainsi, la fluidité du passage portuaire par le port de Tanger Med devient une inconnue à plusieurs variables pour les différents operateurs du commerce extérieur, qui ne guettent plus la météo pour savoir si le trafic maritime sera perturbé mais guette aussi, les faits divers en tenant leur cœur dans leur main.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir