Marsa Maroc annonce une baisse de 5% de son chiffre d'affaires en 2020

Portuaire
Typography

L'opérateur portuaire marocain Marsa Maroc a annoncé que son chiffre d'affaires a baissé de 5 % en 2020 par rapport à 2019.

Avec ses filiales, Marsa Maroc a généré un trafic global de 35,7 millions de tonnes (MT). Ce chiffre représente une baisse de 6 % par rapport à l'année précédente.

La baisse du trafic est due à une diminution du trafic de conteneurs estimée à 922 équivalents vingt pieds (EVP). Marsa Maroc a attribué cette baisse à une diminution de 6% du "trafic de vrac et divers" à 26,2 MT.

Malgré la baisse de son chiffre d'affaires, Marsa Maroc et ses filiales SODEP. SA ont investi 319 millions de dirhams (35 millions de dollars) en équipements et superstructures.

Fin 2020, la dette de Marsa Maroc a atteint 756 millions de MAD (84 millions de dollars), dont 1,64 millions de MAD (183 500 dollars) de dettes financières, essentiellement dues à l'émission d'obligations par sa filiale TC3PC.

La société a également fait état d'une augmentation des dettes financières ainsi que des fonds limités dans la trésorerie de la société.

La société a également fait un don de 884 millions de MAD (99 millions de dollars) au Fonds spécial du Maroc pour la gestion et la réponse à COVID-19.

Le contraste entre l'augmentation de l'activité portuaire et la diminution du chiffre d'affaires de Marsa Maroc reste un puzzle complexe à résoudre.

Les autorités portuaires prévoient une augmentation des activités cette année.

L'Agence nationale des ports (ANP) prévoit une augmentation de 3,6 % du trafic portuaire en 2021 par rapport à l'exercice précédent. Le trafic portuaire devrait atteindre 95 millions de tonnes d'ici la fin de l'année.

En décembre 2020, l'ANP s'est engagée à mobiliser 2,2 milliards de dirhams (246,16 millions de dollars) d'investissements pour la période 2021-2023.

Abdelkader Amara, ministre de l'équipement, des transports, de la logistique et de l'eau, a exprimé sa satisfaction quant aux efforts des autorités portuaires dans le contexte de la crise COVID-19.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir