MSC poursuit sa stratégie d'expansion de sa flotte

Portuaire
Typography

Mediterranean Shipping Company (MSC) a commandé quatre porte-conteneurs supplémentaires de 24 200 EVP à Hudong-Zhonghua Shipbuilding et Jiangnan Shipyard (groupe), qui sont tous deux des filiales de China State Shipbuilding Corporation et se partageront les commandes à parts égales.

Chaque navire est évalué à 150 millions de dollars US et sera livré à la fin de 2023, selon les courtiers.

En décembre 2020, MSC a commandé six navires de taille similaire à Hudong-Zhonghua, Jiangnan et Yangzijiang Shipbuilding, tandis que les commandes ont été attribuées à parts égales à chaque chantier.

ICBC Financial Leasing et l'unité de crédit-bail de CSSC, CSSC (Hong Kong) Shipping, financeraient les dernières commandes de MSC.

Le transporteur de conteneurs basé en Suisse a atteint une capacité d'exploitation de 4 millions d'EVP avec 172 navires en propriété et 427 navires affrétés, se rapprochant ainsi du leader du marché Maersk Line, dont la capacité est de 4,11 millions d'EVP.

Entre-temps, l'opérateur italo-suisse a commandé 40 navires de 724 760 EVP, tandis que quatre navires de 23 000 EVP seront livrés par Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering cette année. En outre, MSC a commandé en avril 13 navires de 16 000 EVP à deux autres chantiers de la CSSC, Guangzhou Shipyard International et Dalian Shipbuilding Industry Company.

MSC a acheté 49 navires depuis septembre 2020, lorsque le raffermissement du marché a entraîné une pénurie de capacité de transport maritime.

En outre, plus tôt ce mois-ci, le transporteur basé à Genève a payé 14 millions de dollars US pour le Contship Hub et le Contship Gem, deux navires de 1 102 EVP construits en 2003 que la société avait déjà affrétés.

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.