Réunion du conseil d’Administration de l’ANP : Encéphalogramme plat

Portuaire
Typography

Le dernier conseil d’administration de l’Agence Nationale des Ports (ANP), a été marqué par un ton laconique qui reflète la léthargie dans laquelle vie actuellement l'Agence.

En effet, alors que Sa Majesté le Roi Mohammed VI Que Dieu le Glorifie, est sur tous les fronts pour imprimer une nouvelle dynamique de développements aux divers chantiers structurants capables de constituer un levier de croissance socio-économique important du pays dans le cadre de son nouveau modèle de développement, il semblerait que l’Agence Nationale des Ports (ANP) soit incapable de réinventer le sien.

Ainsi, l’ANP n’a pas été capable de formuler ne serait-ce qu’une ébauche d’une nouvelle feuille de route stratégique. La réunion de son dernier conseil d’administration a débouché ni plus ni moins sur un simple plan d’action pour 2020.

Ni contrat-programme ANP-Etat, ni nouvelle vision pour accompagner le chantier de la régionalisation avancée du Royaume comme vient de le faire l’Administration des Douanes, ni même une contribution du secteur portuaire à la nouvelle économie Bleue qui a fait récemment l’objet d’un volumineux rapport du CESE n’ont été au menu des discussions du conseil d’administration.

L’ANP, qui aurait pu au moins annoncer l’état d’avancement de certains chantiers stratégiques, comme celui relatif à la mise en place de l’Observatoire Marocain de la Compétitivité des Ports, ou l’Etude de repositionnement de l’Institut de Formation Portuaire ou la concession du futur chantier naval du port de Casablanca a préféré passer sous silence l’ensemble de ces projets.      

Par soucis d’objectivité, nous reproduisons ci-dessous les travaux issus du dernier conseil d’administration de l’Agence :

Ainsi, La consolidation de son système de régulation, l’achèvement de la réalisation des grands projets structurants et la mise en place des chantiers de digitalisation et de dématérialisation tels sont les principaux axes du plan d’action de l’Agence Nationale des Ports au titre de l’année 2020, qui a été examiné par le Conseil d’Administration de cette Agence, réuni au siège du Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, le vendredi 24 janvier 2020, sous la présidence de Monsieur Abdelkader AMARA, Ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Président du Conseil d’Administration.

Lors de cette session, consacrée à l’examen des projets de budgets, le Président du Conseil d’Administration a souligné l’importance de la poursuite des efforts d’investissement programmés pour la période 2020-2022 pour une enveloppe de 3,6 Milliards de dirhams, tout en félicitant les cadres et employés de l’ANP pour les efforts louables déployés.

Lors de la présentation des principales lignes du projet de budgets au titre de l’année 2020, La Directrice Générale de l’ANP, Mme Nadia LARAKI, a indiqué que le volume du trafic traité par les ports relavant de l’Agence Nationale des Ports continuera son trend haussier en réalisant une variation de +3,9%, pour franchir le niveau de 90 millions de tonnes en 2020. Cette progression est, essentiellement, expliquée par l’augmentation de 5,7% de l’activité des conteneurs et par la consolidation du rythme d’évolution de l’activité phosphatière qui enregistrera une hausse globale de 4,9%.

L’accroissement soutenu de l’activité portuaire est accompagné par la mise en œuvre de programmes d’investissement ambitieux portant sur une enveloppe globale d’environ 3,6 milliards de dirhams, dont environ 1,5 milliards pour la seule année 2020.

Les principaux projets prévus dans ce cadre, concernent le réaménagement de la gare maritime de Nador, la réalisation des quais pour la zone chantier naval au port d’Agadir, les travaux d’extension du port de Jebha, des aménagements intérieurs au bâtiment communautaire au port de Casablanca et l’aménagement de l’ouvrage d’accès au port sec de Zenâta.

Sur le plan de la régulation, le programme d’action de l’ANP arrêté au titre de l’année 2020 fait ressortir des projets visant le renforcement de la régulation des opérateurs et des activités portuaires, la promotion du régime de placement des terminaux portuaires ainsi la poursuite de projets communautaires ciblant l’amélioration de la compétitivité du transit portuaire.

En termes de prévisions budgétaires, le chiffre d’affaires de l’Agence au titre de l’année 2020 franchira le cap de deux Milliards de dirhams, soit un rebond avoisinant 13 % par rapport aux prévisions de réalisation de l’année 2019.

A la fin des travaux, le Conseil d’Administration a adopté les résolutions qui lui sont soumises et une lecture a été faite du message de fidélité et de loyalisme adressé par le Président du Conseil d’Administration, en son nom, au nom de l’ensemble des membres du Conseil et au nom des cadres et agents de l’Agence, à SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI, QUE DIEU L’ASSISTE.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet