Réformé, le navire M/S OUED EDDAHAB quitte le port de Casablanca

Sécurité Maritime
Typography

altLe navire M/S OUED EDDAHAB, l’un des deux derniers navires de la COMANAV, a entamé son dernier périple en direction de la Turquie la semaine dernière.  Après de long mois en quai d’attente au port de Casablanca, le navire vient d’être racheté probablement pour être ferraillé dans un des chantiers navals de Turquie.

Le cout de sa réhabilitation estimé entre 40MDH et 60 MDH, dépasse de loin sa valeur sur le marché actuellement. Son propriétaire l’armement COMANAV, a préféré s’en séparé. Pour les équipages, la compagnie maritime est entrain d’étudier plusieurs possibilités entre le redéploiement et le départ négocié.alt

Entré en service actif en 1998, le navire de 500 EVP, construit par les chantiers de Vigo a subit plusieurs avaries majeures, dont une, en rapport avec son moteur principal. L’achat de ce navire et de son sistership le M/S OUED ZIZ, a suscité à l’époque plusieurs interrogations, notamment concernant le prix d’acquisition qui a été jugé prohibitif dans le temps.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet