Accident de Gênes: le propriétaire du bateau tient les remorqueurs pour responsables

Sécurité Maritime
Typography

Le propriétaire du porte-conteneurs italien qui a heurté et fait s'effondrer une tour de contrôle dans le port de Gênes, tuant neuf personnes, a accusé vendredi les deux remorqueurs qui tractaient le bateau de ne pas avoir pu empêcher la collision.

"Même si le moteur du bateau était bloqué, nous ne pouvons vraiment pas admettre que deux remorqueurs, dans des conditions maritimes idéales, n'aient pas pu retenir un navire de taille moyenne", a indiqué la compagnie Ignazio Messina & Co dans un communiqué.

Le Jolly Nero, tracté par deux remorqueurs, effectuait mardi une manoeuvre de routine en reculant pour sortir du port mais n'a pas réussi à repasser en marche avant et a heurté le quai, entraînant la chute de la tour de contrôle, haute de 50 mètres.

Le propriétaire a indiqué que "des bateaux bien plus gros effectuent la même manoeuvre dans cette large étendue d'eau".

Marco Ghiglino, le capitaine d'un des remorqueurs, était cité jeudi dans les médias italiens, expliquant qu'il n'avait pu stopper le bateau.

"Nous n'avons rien pu faire. Même si nous avions été à pleine vitesse dans la direction opposée, nous n'aurions pas pu arrêter le bateau", a-t-il déclaré.

Dans le même temps, l'équipe de plongeurs des pompiers a trouvé un autre corps dans le port, sous les ruines de la tour, l'une des deux victimes qui étaient officiellement portées disparues. Sept autres morts ont déjà été confirmés.

Les procureurs en charge de l'affaire ont placé en examen pour homicide involontaire le capitaine du Jolly Nero ainsi qu'un pilote des autorités portuaires qui se trouvait à bord lors de la manoeuvre, mais les procureurs ont indiqué que d'autres personnes pourraient être inquiétées dans cette affaire.

Une quinzaine de personnes se trouvaient dans la tour quand celle-ci a été violemment heurtée par le navire et elles sont tombées à l'eau, certaines ensevelies sous les décombres, d'autres restées prisonnières dans la cage d'ascenseur.

You might like also

Global shipping body addresses the health concerns of seafarers during the COVID-19 pandemic
The International Chamber of Shipping (ICS) has issued updated health guidance for the global shipping industry to ensure ship operators and crew can safely deal with seafarers struggling with medical conditions during the coronavirus pandemic. …
1 Days ago
Des institutions de l'ONU demandent des actions urgentes pour permettre les changements d'équipage
Les chefs des organisations maritime, du travail et de l'aviation des Nations Unies ont lancé un appel pour que des mesures urgentes soient prises afin de faciliter les changements d'équipage. Ils plaident pour que la désignation de « travailleurs-clés » soit accordée aux travailleurs maritimes et aériens, afin que ceux-ci …
3 Days ago
Pas d'image disponible
L’Autorité Portuaire de Tanger Med informe son aimable clientèle qu’en raison des mauvaises conditions météorologiques annoncées dans la zone du Détroit (houle d'Est jusqu'à 3 mètres et rafales de vents pouvant atteindre 80 km/h), le trafic maritime au départ et à destination du port Tanger Med Passagers pourrait connaître des …
4 Days ago
Protection de la biodiversité: un traité majeur sur les eaux de ballast reçoit un élan important
Un important traité international, qui contribue à prévenir la propagation d'espèces aquatiques envahissantes par les eaux de ballast des navires, couvre maintenant plus de 90% du transport maritime dans le monde, à la suite de l'extension du traité, par la Chine, à la Région administrative spéciale de Hong Kong. Les …
8 Days ago
Recevez notre newsletter