Pétrolier «Silver» à Tan-Tan plus de 2500 tonnes de fioul pompées

Sécurité Maritime
Typography

Une plateforme équipée du matériel nécessaire au pompage du fuel a été mise en place et les premières opérations de pompage ont commencé depuis le 31 décembre 2013 et se poursuivent avec un débit atteignant 80 tonnes/heure.

Quelque 2.500 tonnes de fioul ont été pompées, jusqu'à samedi, du navire «Silver», qui a échoué près du port de Tan-Tan, a indiqué le directeur de police, sûreté, sécurité et environnement à l'Agence nationale des ports (ANP), M'Hammed Atmani. 

Le pompage des 5.000 tonnes environ de fioul chargés dans le navire mobilise quelque 62 camions à citerne d'une capacité de 25 tonnes chacun, a précisé Atmani à la MAP. 

Cette opération a été suspendue en attendant l'acheminement de nouveaux câbles et d'un générateur électriques servant à l'alimentation de la zone de pompage sur le bateau, a souligné le responsable portuaire, ajoutant que cette mesure vise à conserver le générateur du tanker et assurer les conditions de sécurité adéquates durant le pompage du fioul. 

L'opération de déchargement de la cargaison du tanker a débuté mardi soir, en présence du wali de la région de Guelmim-Smara, Abdelfatah Bjioui et du gouverneur de la province de Tan-Tan, Azeddine Halloul.

Le navire avait échoué à l'entrée nord du port de Tan-Tan, après s'être embourbé dans le sable et traîné par les vagues vers une zone rocheuse.

Une tentative de délivrer le bateau a été entreprise, à l'aide de remorqueurs provenant d'Agadir, de Tarfaya et de Tan-Tan, totalisant une puissance de 6.000 chevaux, mais en vain.

Auparavant, un communiqué du ministère délégué auprès du ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, chargé de l'Environnement a indiqué qu'aucune pollution marine n'a été constatée jusqu'à présent suite à l'échouement de ce pétrolier.

Une plateforme équipée du matériel nécessaire au pompage du fuel a été mise en place et les premières opérations de pompage ont commencé depuis le 31 décembre 2013 à 19h30 dans des conditions météorologiques difficiles et se poursuivent avec un débit atteignant 80 tonnes/heure, précise le communiqué.

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet