Pétrolier «Silver» à Tan-Tan plus de 2500 tonnes de fioul pompées

Sécurité Maritime
Typography

Une plateforme équipée du matériel nécessaire au pompage du fuel a été mise en place et les premières opérations de pompage ont commencé depuis le 31 décembre 2013 et se poursuivent avec un débit atteignant 80 tonnes/heure.

Quelque 2.500 tonnes de fioul ont été pompées, jusqu'à samedi, du navire «Silver», qui a échoué près du port de Tan-Tan, a indiqué le directeur de police, sûreté, sécurité et environnement à l'Agence nationale des ports (ANP), M'Hammed Atmani. 

Le pompage des 5.000 tonnes environ de fioul chargés dans le navire mobilise quelque 62 camions à citerne d'une capacité de 25 tonnes chacun, a précisé Atmani à la MAP. 

Cette opération a été suspendue en attendant l'acheminement de nouveaux câbles et d'un générateur électriques servant à l'alimentation de la zone de pompage sur le bateau, a souligné le responsable portuaire, ajoutant que cette mesure vise à conserver le générateur du tanker et assurer les conditions de sécurité adéquates durant le pompage du fioul. 

L'opération de déchargement de la cargaison du tanker a débuté mardi soir, en présence du wali de la région de Guelmim-Smara, Abdelfatah Bjioui et du gouverneur de la province de Tan-Tan, Azeddine Halloul.

Le navire avait échoué à l'entrée nord du port de Tan-Tan, après s'être embourbé dans le sable et traîné par les vagues vers une zone rocheuse.

Une tentative de délivrer le bateau a été entreprise, à l'aide de remorqueurs provenant d'Agadir, de Tarfaya et de Tan-Tan, totalisant une puissance de 6.000 chevaux, mais en vain.

Auparavant, un communiqué du ministère délégué auprès du ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, chargé de l'Environnement a indiqué qu'aucune pollution marine n'a été constatée jusqu'à présent suite à l'échouement de ce pétrolier.

Une plateforme équipée du matériel nécessaire au pompage du fuel a été mise en place et les premières opérations de pompage ont commencé depuis le 31 décembre 2013 à 19h30 dans des conditions météorologiques difficiles et se poursuivent avec un débit atteignant 80 tonnes/heure, précise le communiqué.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir