Le blocage du canal du Suez fera-t-il flamber les prix des produits de base importés de Chine pour le Ramadan au Maroc et mettra-t-il à l’arrêt ses chaines de production industrielles ?

Marine Marchande
Typography

Un nouveau coup dur pour les approvisionnements du Maroc des produits importés de Chine. En effet, en plus de la flambée des prix du fret qui sont passés de 2000 US$ à plus de 12.000 US$ le conteneur et qui a fait flamber le prix de plusieurs produits de base, c’est autour du blocage du canal de Suez de perturber fortement les importations marocaines de Chine des produits de bases pour la consommation intérieure et pour l’industrie.

Ainsi alors, que l’économie marocaine commence à reprendre des couleurs, plusieurs importateurs et industriels s’inquiètent de l’impact négatif du blocage du canal de Suez sur les différentes chaines d’approvisionnements du Maroc.

Plusieurs usines surtout dans le câblage automobile ont procédé à des arrêts de chaines après l’envolée des prix du fret, mais le blocage du canal du Suez et l’incapacité du Maroc à mobiliser une flotte pour assurer ses propres approvisionnements constitue un sérieux risque aujourd’hui.

Si pour le moment on ne sait pas combien de conteneurs à destination du Maroc sont embarqués à bord du navire d’Evergreen, la facture risque d’être salée pour nos importateurs et compagnies d’assurance si le navire déclare une avarie commune, mais cela est une autre histoire.

Le Ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau qui continue à être aux abonnés absents sur le dossier du Transport Maritime devrait se réveiller au plutôt pour solutionner cette crise qui risque d’immobiliser plusieurs pans de l’économie marocaine.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir