Plus de 92 % des transactions ont été traitées de manière satisfaisante avec le nouveau système.

Marine Marchande
Typography

Plus de 92% des opérations de contrôle des produits industriels à l'importation sont effectuées de manière satisfaisante avec le nouveau système, a confirmé le président de l'Association des transitaires agréés en douane au Maroc (ATADM), Noureddine Lahmamssi, lors d'une réunion organisée récemment par le ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Economie verte et numérique.

Cette rencontre avec les représentants de l'Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII), de l'ATADM et des organismes agréés chargés du contrôle des importations des produits industriels, en présence d'une cinquantaine de transitaires, s'inscrit dans le cadre du suivi de l'utilisation du nouveau système de contrôle des produits industriels à l'importation, entré en vigueur le 20 juin 2020, indique un communiqué conjoint du ministère et de l'ATADM.

Au cours de cette réunion, les participants ont salué les progrès réalisés après une année et demie de mise en œuvre de ce système, précise la même source. Les trois parties réaffirment leur engagement à travailler ensemble et à mettre en place une commission ad hoc pour prendre des mesures ciblées visant des importations spécifiques, notamment les intrants industriels, les produits destinés aux projets d'investissement ou les équipements hôteliers, conclut le communiqué.

Ajouter un Commentaire
Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.