CMA CGM obtient un prêt garanti par l'Etat de 1,05 milliard d'euros

Marine Marchande
Typography

Le groupe français CMA CGM, numéro trois mondial du transport maritime par conteneur, a obtenu un prêt de 1,05 milliard d'euros garanti par l'État français pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie de Covid-19, selon un arrêté publié mercredi au Journal Officiel (JO).

 

"La garantie de l'Etat est accordée aux établissements (bancaires) BNP Paribas, HSBC France et Société Générale" pour un prêt consenti à CMA CGM et dont le montant s'élève à 1,05 milliard d'euros, précise le texte de l'arrêté.

La pandémie du nouveau coronavirus, qui paralyse une grande partie de l'économie mondiale, pèse sur l'activité de fret maritime et les volumes transportés, bien que les terminaux des ports desservis par CMA CGM demeurent "en activité" sauf exception, selon l'entreprise.

Le fret maritime avait subi un choc dès février avec la mise sous cloche de l'activité économique en Chine, le Covid-19 ayant entraîné une longue fermeture des usines du pays, de fortes perturbations logistiques, et une nette baisse de la demande de matières premières du géant asiatique.

"Les déchargements des conteneurs sont effectifs, y compris en Europe, où les entreprises de transport routier ne sont pas affectées par les mesures de confinement mises en place", précisait néanmoins récemment CMA CGM sur son site internet.

You might like also

Webinaire de l’ANISE : Des perspectives prometteuses pour l’emploi maritime si la formation est orientée pour satisfaire la demande internationale
Plus d’une centaine de participants ont assisté en direct au premier webinaire organisé par l’ANISE et qui a eu pour thème : « Formation et Emplois Maritimes : regards croisés et perspectives ». …
0 Days ago
Pas d'image disponible
L’Association Nationale des Lauréats de l’Institut Supérieur d’Etudes Maritimes (ANISE) organise le 22 Mai 2020 un Webinaire sous le thème : " Formation et emplois maritimes, regards croisés et perspectives ". …
6 Days ago
les routes maritimes peuvent se repenser
Sans le Covid, le marché des bunkers aurait-il été radicalement différent ? Difficile à dire, mais nul n’aurait parié, avant la réglementation sur la teneur en soufre des carburants, sur un match aussi serré entre les fuels. Dans ce contexte, la chute des prix du pétrole offre aux compagnies bien …
8 Days ago
Pas d'image disponible
Le Webinaire organisé aujourd’hui par l’AMLOG sur la maîtrise du Transport Maritime dans une chaine logistique compétitive et qui a connu la participation d’experts nationaux et internationaux du secteur public et privé a fait salle comble. …
11 Days ago
Recevez notre newsletter