Le Maroc participe aux discussions sur la convention internationale sur le travail dans le secteur de la pêche

Pêche
Typography

Participation du Maroc au Forum du dialogue mondial organisé par le BIT sur la promotion de la Convention n° 188 sur le travail dans le secteur de la pêche.

 

Le Bureau International du Travail (BIT) a organisé à Genève, du 15 au 17 mai 2013, un Forum de dialogue mondial sur la promotion de la convention (n° 188) sur le travail dans la pêche de l’OIT, 2007.

Cette rencontre a laquelle a participé activement une Délégation marocaine du Département de la Pêche Maritime, a regroupé les représentants de gouvernements, d’employeurs et de travailleurs de plusieurs pays membres de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). L’objectif était de sensibiliser les Etats à l’intérêt de ratifier et d’appliquer la convention n° 188 qui vise à assurer aux pêcheurs des conditions de vie et de travail décentes à bord des navires de pêche. Il s’agit en particulier des conditions minimales requises pour le travail à bord, les conditions de service, le logement et l’alimentation, la protection de la santé et de la sécurité au travail, les soins médicaux, la sécurité sociale, le respect d’un âge minimum pour travailler, l’octroi de périodes de repos suffisantes en mer, et l’existence d’un contrat d’engagement écrit entre l’armateur et le pêcheur couvrant le travail à bord.

Les questions qui ont été débattues lors de cette manifestation concernent notamment, l’image du secteur de la pêche, la sécurité et la santé au travail, les conditions de travail à bord des petits bateaux de pêche, le travail forcé et le trafic d’êtres humains, le travail des enfants, les conditions de travail des pêcheurs migrants, la pêche illégale, non déclarée et non réglementée, la sécurité alimentaire, le dialogue social entre les représentants des propriétaires de navires et les pêcheurs.

Les délégués ont également partagé leurs expériences et souligné les défis auxquels ils ont dû faire face dans le cadre du processus de ratification et de mise en œuvre de la convention n° 188, notamment la réalisation d’analyses comparatives de la convention et des lois et réglementations nationales, les consultations nationales avec les partenaires sociaux, les mesures visant à améliorer la coordination parmi les autorités concernées par la mise en œuvre de la convention, et les mécanismes de conformité et de mise en œuvre (y compris l’inspection du travail).

A l’occasion des Déclarations générales, la délégation marocaine a rappelé que le Maroc a ratifié plusieurs Conventions pertinentes de l’OIT, dont notamment la Convention sur le travail maritime de 2006 et la Convention internationale de 1995 sur la formation des personnels navigants à la pêche (STCW/F 95) et qu’il a déposé, le jour de l’ouverture du Forum, auprès du Bureau International du Travail l’instrument de ratification de la convention sur le travail dans la pêche.

Il a souligné, par ailleurs, l’importance des axes retenus dans la stratégie de développement du secteur de la pêche et a fait état du programme de modernisation et de mise à niveau des flottes côtière et artisanale, ainsi que des textes réglementaires actuellement en préparation et qui tiennent compte des exigences prévues par les conventions pertinentes de l’OIT et particulièrement la Convention n°188.

 Il a également mis en exergue, l’expérience menée au Maroc dans le segment de la pêche artisanale et qui concerne la couverture sociale et médicale des pêcheurs artisans.

Cet acquis pour les marins pêcheurs artisans et leurs familles aura un très fort impact, d’abord sur l’amélioration des conditions sociales, ensuite sur l’amélioration des conditions de travail et des revenus des pêcheurs.

Le partage de cette expérience lors de ce Forum a été largement apprécié par l’ensemble des pays participants et a figuré dans les points de consensus comme étant un exemple de la façon dont certains pays peuvent appliquer l’une des prescriptions de la convention n° 188.

Les délégués ont également adopté à la fin des travaux de ce Forum un ensemble de recommandations pour les actions futures devant être engagées par l’Organisation Internationale du Travail et par ses membres.

You might like also

La BERD et la FENIP pour une meilleure valorisation des produits de la mer
La Banque Européenne pour le Reconstruction et le Développement (BERD) et la Fédération Nationale des Industries de Transformation de la Pêche (FENIP) organiseront en partenariat avec l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) un meeting à Agadir, le jeudi 26 septembre, sous le thème « La valorisation et la transformation des produits …
38 Days ago
Pêche côtière et artisanale : hausse de 9% des débarquements à fin juillet
Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale ont atteint 724.350 tonnes (T) au titre des sept premiers mois de cette année, en croissance de 9% par rapport à la même période un an auparavant, selon l’Office national des pêches (ONP). …
57 Days ago
13éme Session du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture à Agadir
L’ANDA poursuit sa mission d’accompagnement des projets aquacoles et d’appui aux investisseurs pour la concrétisation de leurs projets. …
68 Days ago
Gabon, Mort mystérieuse de poissons à Lambaréné : le gouvernement aphone, les populations dans la psychose
Libreville, 22 Juillet (AGP) – Alors que la mort subite de poissons dans les eaux de Lambaréné, la capitale provinciale du Moyen-Ogooué (Centre), cristallise l’attention depuis plusieurs jours, les populations déplorent le lourd silence des gouvernants dans ce dossier. Il s’agit pourtant d’un problème de santé publique, tout sauf banal.
90 Days ago
Recevez notre newsletter