L'ONP tient son conseil d'administration à Marrakech au titre des dix premiers mois de 2010

Pêche
Typography

Marrakech, 30/11/10- L'Office National des Pêches (ONP) a tenu, mardi à Marrakech, son conseil d'administration au titre des dix premiers mois de 2010 consacrée à l'examen du rapport d'activité de l'Office arrêté au 31 octobre dernier, et de l'arrêté des comptes de l'exercice 2009.

 

Cet exercice a été marqué notamment par un bilan en hausse de 27 pc, ce qui reflète l'important effort d'investissement réalisé en infrastructures modernes de commercialisation.

Au-delà de l'aspect financier, le conseil d'administration a été aussi l'occasion pour faire le point sur un certain nombre de projet structurants répondant aux objectifs de la stratégie nationale "Halieutis" et qui s'inscrivent dans le contrat de performance signé entre l'ONP et l'Etat pour la période 2009-2012.

Le point a également été fait sur les actions en faveur du développement de l'activité de pêche artisanale, notamment ce qui relève des villages de pêche et des points de débarquement aménagés en partenariat avec les intervenants institutionnels marocains et étrangers.

S'exprimant à cette occasion, M. Akhannouch a fait savoir que la production halieutique nationale a atteint, durant les neuf premiers mois de 2010, toutes espèces confondues, 866.274 tonnes, soit une valeur de 5,2 milliards de dirhams (MMDH), ce qui correspond à une augmentation de 8 pc en quantité et une baisse de 3 pc en valeur, comparativement à la même période de l'année dernière.

S'agissant des investissements en matière de valorisation des produits halieutiques à fin septembre 2010, ils se sont chiffrés à 135 millions de dirhams (MDH), permettant la création de 838 postes d'emploi stables et de 1.208 emplois saisonniers, a-t-il précisé.

Pour ce qui est du volume des exportations des produits maritimes durant les huit premiers mois de 2010, il s'est établi à 311.000 tonnes (+4 pc), en comparaison avec la même période de 2009, a expliqué le ministre, expliquant que cette augmentation est due à celle du volume de conserves de sardines, de la farine et de l'huile de poisson.

Les exportations du secteur halieutique ont réalisé un chiffre d'affaires global de 8,3 MMDH, soit une augmentation de 5 pc.

Evoquant les chantiers structurants du secteur de la pêche maritime en cours d'exécution, M. Akhannouch a fait observer la prise de mesures portant sur le renforcement des dispositions de suivi du produit halieutique et de lutte contre la pêche illégale, informelle et non déclarée, la mise en place d'un programme national de lutte contre ces types de pêches, et l'élaboration d'un programme d'aménagement des pêcheries, passent en revue une série de mesures prises dans le cadre du plan relatif aux poissons pélagiques.

Il a, d'autre part, mis en avant le rôle de l'ONP dans l'application de la politique gouvernementale notamment en ce qui concerne la réalisation des projets de développement contenus dans la stratégie nationale "Halieutis".

" Je note avec sincérité et responsabilité tout l'engagement des responsables du secteur de la Pêche à renforcer constamment les infrastructures nécessaires dans les provinces du Sud qui connaissent aujourd'hui un essor sans précédent", a souligné, pour sa part, M. Hibatou Malainaine, président de la Fédération des Chambres maritimes du Maroc.

Il s'est félicité des "nouveaux flux d'investissements ciblés" que connaît la région et s'est dit rassuré "quant à l'avenir et ce, dans le cadre des objectifs du Plan Halieutis, une stratégie novatrice qui promet un avenir florissant au secteur de la pêche dans les régions du sud du Royaume ".

Mme Amina Figuigui, directeur général de l'ONP a souligné, quant à elle, que l'année en cours s'est notamment caractérisée par le lancement des composantes du programme d'introduction et de généralisation de l'usage des contenants normalisés, notant que ce projet consiste en l'acquisition de 2 millions de caisses et de 24 engins de nettoyage ainsi que le lancement des travaux de construction de 18 unités de gestion des contenants normalisés en question.

En outre, le modèle "Global Operator", instauré par la nouvelle stratégie du secteur de la pêche, a commencé à se concrétiser à travers la prise en charge, depuis juin 2010, de la gestion intégrée d'un premier lot de cinq ports de pêche à savoir : Casablanca, Agadir, Sidi Ifni, Tan Tan et Laâyoune, ainsi que le village de pêche de Souiria K'Dima, a-t-elle expliqué.

Mme Figugui a, par ailleurs, donné un aperçu sur l'effort déployé par l'ONP, en matière de construction d'une nouvelle génération de halles au poisson, notamment à Safi et à Mohammedia, relevant que le taux d'avancement des travaux de réalisation de la nouvelle halle d'Agadir s'est élevé à 60 pc.

Ces projet, a-t-elle poursuivi, entre dans le cadre d'un ambitieux programme de développement et de modernisation des infrastructures visant l'amélioration des conditions de commercialisation et la préservation de la qualité des produits pour une meilleure valorisation et le développement de la consommation nationale en produits de la mer.

You might like also

Ramadan : Hausse de 84% des Produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi
Safi - Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi ont enregistré, durant les trois premières semaines du mois du Ramadan, une hausse de 84% par rapport à la même période de l’année écoulée. …
9 Days ago
Distribution de barques en polyester au profit des marins pêcheurs de Chtouka
Ce projet vise plusieurs objectifs, dont l’amélioration des conditions de travail des artisans pêcheurs, l’augmentation de leurs revenus, la préservation des barques, et la valorisation des produits de la pêche, notamment les mollusques et le poisson blanc. …
12 Days ago
La valeur des débarquements de poissons atteint plus de 2,25 MMDH en 2019
Dakhla- Plus de 605,34 millions tonnes de poissons, d’une valeur globale d’environ 2,25 milliards de dirhams (MMDH), ont été débarqués en 2019 au port de Dakhla, selon des données fournies par la délégation des pêches maritimes. …
15 Days ago
COVID-19 offre la possibilité de rendre les industries de la pêche plus durables
Les mesures visant à freiner la propagation du COVID-19 ont durement frappé les pêcheurs, mais d’autre part, la crise pourrait offrir des possibilités de rendre les industries de la pêche plus durables, selon un nouveau rapport de la CNUCED sur les impacts de la pandémie sur l’économie bleue. …
20 Days ago
Recevez notre newsletter