La concession du TC3 du port de Casablanca pour le mois d’aout, la réforme portuaire étendue aux ports d’Agadir et Nador dans les prochains mois

Portuaire
Typography

altLa Directrice de l’Agence Nationale des Ports a dévoilé plusieurs de ses projets  pour remédier aux problèmes des ports nationaux lors de la réunion consacrée à ce sujet mardi dernier à la chambre des conseillers.

Ainsi dés le mois d’aout prochain, la concession du troisième terminal du port de Casablanca TC3 sera attribuée à un operateur pour l’exploitation d’un terminal à conteneurs d’une longueur totale de d’accostage de 530 mètres linéaires, dont 360 mètres, dragués à -14 mètres, et 170 mètres dragués à – 12 mètres. la superficie totale du terre-plein est de 30 hectares, le Terminal permettra de stocker et de manutentionner environ 600.000 EVP par an. Plusieurs operateurs semblent être sur la liste des candidats potentiels notamment MARSA MAROC, SOMAPORT (CMA CGM), et MAERSK.

De même, le concessionnaire pour l’équipement, le financement, l’exploitation et la maintenance du quai pétrolier n°9 du port de Jorf Lasfar devra être également connu dans les prochains mois. Marsa Maroc exploite en concession depuis janvier 2010, le terminal pétrolier  N°8 du port. D’ici 2025, les prévisions de trafic des produits pétroliers au port de Jorf Lasfar sont estimées à 3,5 millions de tonnes.

La réforme portuaire sera relancée avec notamment l’introduction de la concurrence au niveau du port d’Agadir et de Nador.

Recevez notre newsletter