S.A.R. la Princesse Lalla Hasnaa préside à Skhirat la cérémonie de remise des trophées Lalla Hasnaa «Plages propres 2011»

Science
Typography

altSon Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a présidé, samedi en fin d’après-midi au Centre international des conférences à Skhirat, la cérémonie de remise des trophées Lalla Hasnaa «plages propres 2011».

Lors de cet évènement annuel, auquel ont assisté notamment plusieurs membres du gouvernement, des responsables d’entreprises publiques et privées, des élus et des représentants de la société civile, S.A.R.

la Princesse Lalla Hasnaa a remis le Trophée de l’Engagement à la Fédération nationale du scoutisme marocain, l’Association du développement rurale de Fom El Ouad, l’Association Rajaa d’Azemmour, à l’Association marocaine des petits débrouillards, l’Association des enseignants des sciences de la terre et de la vie, l’Association des habitants de Sidi Abed et à Mohammed Elkaouassi, en récompense de leurs actions en matière de sensibilisation, d’éducation et de protection de l’environnement, et d’animation sportive et culturelle. S.A.R. la Princesse Lalla Hasnaa a également remis le Trophée de l’Innovation à Abdelkrim Elouazzani, artiste peintre et sculpteur, en récompense de la réalisation d’un jardin de jeux écologique pour enfants, à l’école écologique Abou Alkacem Chabbi à Casablanca, à l’Association «Iaka Horra» d’Essaouira et à l’Association d’estivage de la région Oued Eddahab Lagouira. Son Altesse Royale a attribué le Trophée de l’Initiative à l’Association «Achorok», l’Association «Asdikaa Al Biaa», l’Associaiton «Achoula», l’Assoication Surfrider Maroc, l’Association Apica-sport pour tous et à l’Institut national de recherche halieutique.

Son Altesse Royale a par la suite posé pour des photos souvenirs avec les lauréats et les membres du conseil d’administration de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, les responsables de plusieurs entreprises publiques et privées partenaires du programme «plages propres», ainsi qu’avec les membres du jury de cette édition.

À cette occasion, M. Lahoucine Tijani, président délégué de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a indiqué que cette manifestation offrait l’occasion de faire annuellement le bilan du programme et d’en évaluer les résultats, ainsi que les efforts déployés pour la réalisation du développement durable du littoral. «Ce programme, dont le coup d’envoi a été donné par S.A.R. la princesse Lalla Hasnaa en 1999, a franchi des étapes importantes qui lui ont permis d’atteindre les objectifs escomptés et de concrétiser la stratégie voulue par Son Altesse Royale, en ce sens qu’il concerne l’ensemble des plages du Royaume après s’être limité à certaines plages les plus fréquentées», a ajouté
M. Tijani. Il a rappelé les différentes étapes franchies par ce programme depuis son lancement, notamment l’adhésion en 2002 à la Fondation pour l’éducation à l’environnement (FEE) et l’obtention en 2005 par le Maroc du label international «pavillon bleu» en tant que premier pays arabe et deuxième pays africain.

Le titre «d’ambassadeur de la côte» attribué à S.A.R. la princesse Lalla Hasnaa en 2007 par le Programme des Nations unies pour l’environnement constitue une reconnaissance de l’efficience de la stratégie tracée par Son Altesse Royale pour promouvoir la qualité de l’environnement des plages du Royaume dans le cadre d’une vision globale et du développement durable du littoral et qui a contribué au rayonnement que ce programme a désormais au niveau régional et international, a relevé M. Tijani. Il a d’autre part indiqué que la Fondation mettait actuellement en œuvre une nouvelle étape de ce programme ambitieux, qui tient compte des recommandations de la Conférence internationale du littoral, tenue en octobre 2010 à Tanger et qui a constitué un tournant pour les activités de la Fondation.

Présentant le bilan du programme «plages propres», Hassan Taleb, responsable dudit programme au sein de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a indiqué que 12 ans après son lancement, des résultats encourageants ont été réalisés grâce à la stratégie définie par S.A.R. la Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, qui est fondée sur une vision globale pour un développement durable de l’environnement du littoral basée sur l’éducation et la sensibilisation des jeunes à la protection de l’environnement. Trois ans après le coup d’envoi du programme «plages propres» en tant que campagne menée sous la devise «faire sourire les plages», il s’est transformé, grâce à la conjugaison des efforts de l’ensemble des intervenants, ministères concernés, autorités et communes, partenaires économiques, en un programme de développement durable et de promotion du tourisme des plages, en tant qu’un des piliers de l’économie nationale, a-t-il rappelé.

Il a précisé que le taux de couverture de ce programme est passé de 10 plages au lancement à 64 plages relevant de 43 communes côtières soutenues par 28 entreprises nationales au cours de cette saison, ajoutant que grâce au soutien financier et technique des communes côtières, ce projet a accompli de nombreuses réalisations, notamment des plages propres qui accueillent chaque jour plus de 250 mille estivants, une amélioration notable de la qualité de l’eau de baignade, le taux des plages non conformes à la baignade ne représentant plus que 5,5% de l’ensemble des plages contrôlées au cours de la saison 2010-2011. Ce taux était de 25% en 1999, a-t-il indiqué.

Pour sa part, Fatima Zohra Lahlali, de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a présenté les recommandations de l’atelier du programme «plages propres» tenu samedi matin avec la participation des partenaires de la Fondation dans ce programme. Ces recommandations sont réparties en trois axes à savoir : la stratégie du développement du programme «plages propres» dans le cadre du programme de gestion durable du littoral et l’adaptation des standards marocains de contrôle de la qualité des eaux de baignade aux orientations européennes, outre la mise en place d’une nouvelle formule des prix Lalla Hasnaa de la gestion durable du littoral.

Son Altesse Royale a par la suite suivi un spectacle de marionnettes présenté par l’association de Communication culturelle et de développement sur le thème «une séquence de la vie de la famille Bondif», dans lequel l’accent a été mis sur les menaces de l’Homme sur les plages. S.A.R. la princesse Lalla Hasnaa a ensuite visité une exposition de photographies des «plages propres» prises par les partenaires de la Fondation.

À son arrivée, Son Altesse Royale a été saluée par Lahoucine Tijani, président-délégué de la Fondation
Mohammed VI pour la protection de l’environnement, Fouad Douiri, ministre de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Hassan Amrani, wali de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, Younes El Kasmi, gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara et Ibrahim Chkili, président du conseil municipal de Skhirat, ainsi que par Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

S.A.R. la princesse Lalla Hasnaa a été également saluée par les ministres en charge des départements partenaires de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. Il s’agit de Mohand Laenser, ministre de l’Intérieur, Mohamed Ouzzine, ministre de la Jeunesse et des sports, El Hossein El Ouardi, ministre de la Santé, Aziz Rabbah, ministre de l’Équipement et du transport et Lahcen Haddad, ministre du Tourisme.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir