J’ai raison, mais ils n’ont pas tort

Edito
Typography

Il y a quelques jours, dans cette même tribune, je me demandais à quoi bon une candidature du Maroc à l’OMI alors que notre maritime souffrait de plusieurs maux. Malheureusement, le dernier accident du navire SILVER au port de Tan Tan me donne un peu raison.

Plus de quarante huit heures après la catastrophe, aucun barrage flottant pour circonscrire la fuite des hydrocarbures qui a commencé à paraître n’a été déployé, de même qu’aujourd’hui se sont les autorités locales de la région qui essaient de résoudre un problème qui dépasse de loin leurs compétences.

Pourtant il existe bel et bien un plan national d’urgence, avec des acteurs bien définis pour répondre à ce genre de crise, des exercices de simulation de ce genre d’événements sont également réalisés annuellement, mais au vu de la réactivité actuelle des autorités compétentes on commence à douter.

Aujourd’hui, le Maroc maritime est à l’image du dernier sacre du Raja de Casablanca, qui me fait dire que Oui le Maroc est un Grand Pays de Football, mais qui a beaucoup de Mal au niveau de sa gouvernance.   

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir