Ouverture à Casablanca d’un bureau de représentation économique du Luxembourg

Commerce Exterieur
Typography

Le Gouvernement luxembourgeois a annoncé, mercredi, l’ouverture du bureau de représentation économique, le Luxembourg Trade and Investment Office (LTIO) à Casablanca, dans le cadre du renforcement des relations économiques et commerciales entre le Maroc et le Luxembourg.

Cette ouverture avait été annoncée lors de la mission économique luxembourgeoise effectuée en septembre 2019 au Maroc et qui avait été présidée par SAR Le Grand-Duc Héritier Guillaume, indique le LTIO Casablanca dans un communiqué, notant que ce bureau est le 9ème que compte le réseau des LTIO dans le monde et le tout premier en Afrique.

Ce LTIO sera au service des entreprises luxembourgeoises qui souhaitent intervenir et investir au Maroc, l’objectif étant aussi d’identifier les opportunités au Maroc et plus largement en Afrique pour les entreprises luxembourgeoises de différents secteurs, selon la même source.

A cette occasion, le ministre de l’économie Franz Fayot a indiqué que le Maroc représente un véritable hub vers le continent africain et affiche de nombreux secteurs complémentaires à notre politique de diversification économique.

“Le 10 novembre prochain, un webinaire sera organisé conjointement par le Ministère de l’Économie et la Chambre de Commerce de Luxembourg en vue de sensibiliser et d’informer les entreprises luxembourgeoises et marocaines ainsi qu’un certain nombre de personnalités issues du monde politique et économique intéressés aux services de ce nouveau bureau », a-t-il ajouté.

“Ce bureau est une étape importante visant à renforcer les échanges économiques entre le Luxembourg et le Maroc”, a relevé pour sa part Atman Haloui, nouveau dirigeant de ce LTIO, qui cumule cette nouvelle fonction à celle de Consul Honoraire du Luxembourg au Maroc.

Le Luxembourg Trade and Investment Office pourra également accompagner les investisseurs et entreprises marocains vers le Luxembourg comme porte d’entrée européenne.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir